legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* JEAN-CLAUDE RISSET (1938 - 79 ans), France

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Jean-Claude Risset [1938, France (Le Puy-en-Velay, Haute-Loire) - ] étudie le piano avec Robert Trimaille et Huguette Goullon, l'écriture musicale avec Suzanne Demarquez et la composition avec André Jolivet, puis s'expatrie 2 fois aux USA (1963-1965 et 1967-1969), où il rencontre d'abord Edgard Varèse et travaille avec Max Mathews aux Bell Telephone Laboratories (New Jersey) pour développer les ressources musicales de la synthèse des sons par ordinateur (entre temps et parallèlement, il suit Normale Sup et passe l'agrégation de Physique, puis un Doctorat en Sciences Physiques, en 1967) ; à partir de 1971, il enseigne en France et aux USA (Université de Marseille, Ircam comme directeur du département «Ordinateur», Stanford, Darmouth), tout en continuant ses recherches (CNRS, Orsay), jusqu'à sa semi-retraite en 1999 ; il est malheureusement trop rarement joué en concert... Première œuvre significative : "Suite pour Ordinateur Little Boy" (1968, musique de scène, avec synthèse imitative notamment de trompette). Instrument pratiqué : piano (concertiste, initialement).Moderniste-Technologique. Jean-Claude Risset est un des compositeurs pionniers (avec John Chowning) de la synthèse des sons par ordinateur : "Mutations I" est une des premières œuvres importantes entièrement synthétisées par un ordinateur ; c'est aussi une oeuvre fondatrice car elle a initiée une révolution, la psycho-acoustique (où la musique-son perçue est différente, voire opposée, au son composé) ; cependant (à l'opposé de Pierre Schaeffer, par exemple), son style compositionnel est aux antipodes de la démonstration technique : une vraie inspiration poétique et une intelligence émotionnelle des constructions combinatoires et de nos illusions auditives (sur les fréquences, sur les rythmes, sur les instruments acoustiques eux-mêmes) ; une personnalité à part, d'une puissante originalité et curiosité, à la fois musicien (rien de gratuit ou de stérile dans sa musique, et un tropisme pour le beau son, y compris spectral, et l'onirisme) et chercheur en physique acoustique (il est l'initiateur de la synthèse par distorsion, par ondelettes, ou par «grains de Gabor», il applique en les généralisant des concepts d'autres acousticiens comme les fractales ou les synthèses imitatives) ; au niveau langage, il a innové de manière radicale sur les illusions auditives par les rythmes et par la spatialisation (montants, descendants, complexes, qui ont été repris-imités par György Ligeti et Michaël Levinas), des illusions qui ne sont pas que conceptuelles, mais s'entendent -et séduisent- en concert et crée chez le mélomane une sorte de trouble déconcertant des sens (un peu comme le train de la relativité restreinte d'Einstein ou l'ascenseur montant-descendant de DisneyLand) ; il compose à la fois de la musique synthétique seule (électroacoustique) et de la musique mixte (électro avec instruments traditionnels)… Pièces emblématiques (sur un total d'environ 70): "Mutations I" (1969-1973, pour ordinateur, avec ensemble pour la version II), "Dialogues" (1975, électroacoustique, avec imitation synthétique des sons instrumentaux), "Moments Newtoniens" (1978, pour ensemble et bande), "Phases" (1988, pour grand orchestre), "Invisible Irène" (1995, pour ordinateur, avec imitation de la voix soprano), "Contre Nature" (1996, pour percussions et ordinateur), "Escalas" (2002, pour grand orchestre), "Schèmes" (2007, pour violon et orchestre).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1978Moments Newtoniens (bande seule avec instruments) [40 ans]Chambre-Informatique (pure). Un dépaysement garanti (avec 2 trombones, 1 piano, 1 violon, 1 violon 2, 1 alto, 1 violoncelle, et une bande de sons synthétiques) avec des originalités sur les glissandi en spirale descendante (ou ascendante) et des para… … suite | … plus (portrait compositeur)13xxxx++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 18 Mars 1938

M.A.J.-Actus : 2015/10/09.
Création Française de "The other Isherwood", pour voix enregistrée et bande (en deçà) le 8 Octobre 2015, à Paris-Nord ; création de "Otro" [L'autre], pour voix de basse et sons électroniques, le 16 Février 2011, à Palo Alto (USA) ; reprise de "Nature contre nature", le 8 Mai 2010 à l'Auditorium Olivier Messiaen de la Maison de Radio France ; création de " Multiples", pour piano et électronique, le 4 Juin 2009, à Bourges, au Festival Synthèse (non repris à Paris) ; concert thématique, le 3 Février 2009, à la MESHS à Lille ; sinon très peu d'actualités, sauf sur le site de l'INA-GRM (il ne compose que vraiment très rarement) ; pas de site Internet personnel, dommage

* Conseil-découverte : "Schèmes" (2007, pour violon et orchestre) |

* Conseil-approfondissement : "Moments Newtoniens" (1978, pour ensemble et bande) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 2-Février-2016

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page