legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* DAVID WESSEL (1942 - 2014), USA

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
David Wessel [1942, USA (Belleville, Illinois) - 2014, USA (Berkeley, California)] (prononcer «ouésseul») étudie d'abord les mathématiques et la psychologie expérimentale à l'Université de l'Illinois et obtient un doctorat en psychologie mathématique (Standford, 1972) ; parallèlement, il s'intéresse à la musique en se focalisant sur la perception et le contrôle compositionnel du timbre au début des années 70 à l'université du Michigan ; dès 1976, il intègre l'Ircam : en 1979, à la tête du département pédagogie, interface entre les secteurs scientifiques et musicaux, en 1985, à la tête d'un nouveau département pour le développement de logiciels musicaux des micro-ordinateurs pour lesquels il est pionnier ; en 1988, il quitte la France pour Berkeley comme professeur de musique et directeur du CNMAT (Center for New Music and Audio Technologies)... Première œuvre significative : (?). Instrument pratiqué : (?).Moderniste-Technologique. David Wessel est un compositeur rare et intéressant, et une personnalité discrète (sa biographie est fragmentaire) ; ses œuvres découlent davantage de la découverte d'un processus de composition nouveau, en liaison avec l'électronique live, que d'un acte créateur isolé (au sens romantique du terme) ; ses œuvres ouvrent une large place à l'exploration des timbres et à l'improvisation, pourtant il ne revendique pas de lien avec le Jazz ;il aura marqué les recherches musicales par de nouvelles approches innovantes sur les rythmes et sur la synthèse informatique tout en laissant quelques pièces d'une fascinante beauté (chacune répondant à une problématique unique) ; en ce sens, il reste, comme Pierre Schaeffer en France dans un tout autre domaine et contexte, davantage une personnalité de premier plan (un chercheur) dans l'évolution de la musique qu'un compositeur de partitions au sens traditionnel du terme… Pièces emblématiques (sur un catalogue très restreint) : "Antony" (1977, pour électronique sur la machine 4A, ancêtre de la 4X, non écouté en concert ; Extrait-Vidéo), "Contacts Turbulents" (1986, pour saxophone et électronique).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1986Contacts Turbulents (saxophone et électronique) [44 ans]Saxophone-solo (doublé). Une œuvre séduisante dans laquelle l'ouverture à l'improvisation de l'interprète permet avec le retour informatique une grande variété d'émotions et d'atmosphères ; le choix du saxophone n'a rien à voir avec le Jazz et pourta… … suite | … plus (portrait compositeur)25xxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendelégendelégendeNé le 6 Octobre 1942

M.A.J.-Actus : 2014/10/21.
Mort le 13 Octobre 2014 ; ne composait quasiment plus depuis au moins 15 ans : trop occupé par ses fonctions d'enseignements et de direction du Centre de Musique Contemporaine, le CNMAT, qu'il a créé à Berkeley (USA) ; malgré ses occupations multiples et pressantes (il est mort d'un infarctus), il répondait volontiers aux courriels, notamment concernant les recherches rythmiques, bien sûr les progrès en informatique musicale (aux USA) et la création notamment sur la côte Ouest

* Conseil-découverte : "Antony" (1977, pour électronique) |

* Conseil-approfondissement : "Contacts Turbulents" (1986, pour saxophone et électronique) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 21-Octobre-2014

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page