legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* JONATHAN HARVEY (1939 - 2012), Angleterre

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Jonathan Harvey [1939, Angleterre (Sutton Colfield, Warwickshire) - 2012, Angleterre (Lewes, près de Brighton, East Sussex), décédé à 73 ans] (prononcer «djoneuçeun harvi», avec un «h» aspiré) est d'abord choriste au Saint Michael College de Tenbury, de 1948 à 1952, puis à Repton de 1952 à 1957 (selon la tradition Anglaise, notamment dans les collèges), avant d'entrer à l'Université Saint John de Cambridge (Ph.D. en 1964) ; il s'inscrit à un Post-Doc à l'Université de Glasgow, tout en jouant comme violoncelliste au BBC Scottish Symphony Orchestra ; dès la fin de ses études à plein temps, il commence une carrière d'enseignant à l'Université de Southampton (1964 - 1977) ; de 1969 à 1970, il est chargé de cours à l'Université de Princeton, aux USA (où il rencontre brièvement Milton Babbitt), puis, à partir de 1980, il travaille activement à l'Ircam, et parallèlement, il est professeur de Musique à l'Université de Sussex, Angleterre, pendant 18 ans (1977-1993), jusqu'à son départ en retraite ; tout en continuant ses activités ponctuellement à l'Ircam, il est compositeur associé à l'Université de Stanford en Californie (1995 - 2000), puis au BBC Scottish Symphony Orchestra (2005 - 2008) ; le personnage est doux et vif, posé et avenant, polissé et un brin idéaliste, et aussi dans les conversations d'un sérieux et d'une simplicité déconcertants et d'une curiosité insatiable, y compris pour les considérations technologiques ; sa quête mystique et spirituelle (sereine et panthéiste) est un des fondements de sa vie (son fils Dominic a été inscrit dans le chœur de la cathédrale de Winchester, ce qui a été un stimulus supplémentaire) ; ses dernières années ont été un véritable calvaire physique pour lui avec la progression de sa sclérose latérale amyotrophique, une maladie du système nerveux central, mais il a continué à composer sans relache. Site Internet (en Anglais) : www.vivosvoco.com... Premières œuvres significatives : "Four Images After Yeats" (1969, pour piano solo), "Persephone Dream" (1972, pour orchestre). Instrument pratiqué : piano, violoncelle, voix (choriste).Moderniste-Mixte (tendance post-spectrale). Jonathan Harvey est un compositeur important dont le style synthétise en les intégrant progressivement les esthétiques de son époque; dodécaphonisme, puis post-sérialisme, post-spectralisme (selon Scelsi-Murail), et enfin électroacoustique, suite à 6 rencontres essentielles, avec Erwin Stein et Hans Keller (1957-1958, disciples de Schoenberg, recommandés par Britten), avec Milton Babbitt (1969, dodécaphonisme, informatique musicale), avec Karlheinz Stockhausen (1966, à Darmstadt, électroacoustique), avec Tristan Murail (spectralisme), et avec l'Ircam (bande magnétique, électronique live, spatialisation) ; l'influence des écrits religieux et mystiques (notamment Hindou, pour Bouddha), de la spiritualisation de la pensée, féconde aussi son inspiration : les textes Bouddhistes, la Bible, Rudolf Steiner ; sa musique est très personnelle, avec une transparence de la texture sonore et une grande flexibilité (ductilité) formelle, avec des polyphonies lisses, claires, souvent linéaires et doucement incandescentes, dans lesquelles l'Orient (et notamment l'Inde), la spiritualité, le vocal et l'électroacoustique tiennent une place privilégiée, et avec un sens du rythme unique (souvent comme une parenthèse ou bien perçu comme de l'intérieur) … Pièces emblématiques (sur un catalogue de plus de 150 pièces, de bonne tenue générale, mais avec peu de pièces incontournables) : "Inner Light I, II, III [Lumière Intime]" (1973-1977, pour ensemble ou orchestre, et/ou voix, et bande), "Hymn" (1979, pour chœur et ensemble, non écouté en concert), "Mortuos Plango, Vivos Voco [Je pleure les morts, j'appelle les vivants]" (1980, pour électronique sur 8 pistes, avec hybridation entre 2 matériaux, les cloches et la voix d'enfant), "Bhakti" (1982, pour ensemble et bande, une méditation spirituelle), "Madonna of Winter and Spring [La Madone de l'Hiver et du Printemps]" (1986, pour orchestre, synthésizeurs et électronique, une voix célecte dans un halo lumineux), "Valley of Aosta" (1989, pour ensemble, d'après une peinture de Turner, inhabituellement violente et tourmentée), Concerto pour violoncelle (1990, élégiaque et spirituel, à partir de matériaux du 2ème opéra "Inquest of Love", concommitant), "Scena" (1992, non écouté en concert), "Mothers shall not Cry" (2000, cantate syncrétique, non écoutée en concert), Quatuor n°4 (2003, avec électronique live, un des quatuors électroacoustiques les plus étonnants), "Sprechgesang [Parlé-chanté]" (2004, pour hautbois ou cor Anglais et petit ensemble instrumental, en vocalises sinueuses et magnétiques), "Wagner Dream [Rêve de Wagner]" (opéra, 2007, originalement mettant en parallèle scénique Wagner et les débuts de Bouddha), "Speakings [Bavardages]" (2008, pour grand orchestre et électronique live, un babillage orchestral en forme de fable).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1980Mortuos Plango, Vivos Voco (bande) [41 ans]Electroacoustique (sons concrets traités par ordinateur, sur 8 pistes, avec hybridation entre 2 matériaux, les cloches et la voix d'enfant). Nourri des chœurs polyphoniques des cathédrales Anglaises, l'assemblage est un mélange des voix séraphiques d… … suite | … plus (portrait compositeur)9xxxx+++++
1982Bhakti (15 musiciens et bande) [43 ans]Ensemble-Bande (bois par un, soit 1 flûte, 1 hautbois, 1 clarinette, 1 clarinette basse, 1 cor Anglais, 1 trompette, 1 trombone, 1 à 2 percussions, et piano, harpe, 3 violons, alto, violoncelle). Une œuvre saisissante, une méditation sur la vie et su… … suite | … plus (portrait compositeur)54xxx++++
1994Advaya (violoncelle, clavier numérique et électronique) [55 ans]Violoncelle-Electronique (clavier et synthé). Une pièce d'esthétique spectrale qui transcende le répertoire du violoncelle en lui adjoignant de l'électronique (percussive et planante) ; en effet, tous les sons utilisés sont dérivés du violoncelle ; c… … suite | … plus (portrait compositeur)14xxx++++
2003Quatuor à cordes n°4, avec électronique (2 violons, alto, violoncelle) [64 ans]Quatuor-Electronique (en temps réel). Un des rares joyaux du quatuor à cordes avec électronique live (très présente et spatialisée, avec 6 à 8 haut-parleurs, à la périphérie des cordes) qui tient l'audition plusieurs fois malgré son assez longue duré… … suite | … plus (portrait compositeur)33xxxxx+++
2007Wagner Dream (opéra de chambre) [68 ans]Opéra chambre (22 instrumentistes, 7 chanteurs solistes, 3 acteurs, 6 choristes et électronique live). Un livret malin (il vaudrait mieux parler de scénario ici, tant l'auteur, Jean-Claude Carrière, a baigné dans le cinéma), juxtaposant un rêve-obses… … suite | … plus (portrait compositeur)95xxxx+++
2008Speakings (orchestre et électronique) [69 ans]Orchestre-Electronique (3 flûtes, 3 hautbois, 3 clarinettes, 2 bassons, 4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, tuba, 4 percussionnistes, harpe, piano, célesta, clavier électronique/MIDI/synthétiseur, 26 violons, 10 altos, 8 violoncelles, 6 contrebasses).… … suite | … plus (portrait compositeur)25xxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendelégendelégendeNé le 3 Mai 1939

M.A.J.-Actus : 2012/12/06.
Mort le 4 Décembre 2012 ; il succombe après des derniers mois (années) très difficiles dus à sa sclérose latérale amyotrophique (une maladie du système nerveux central) ; création Française de "Speakings" à Paris, le 12 Juin 2010 (en-deçà, reprise en 2012, bien plus attractive) ; création de "Sringara Chaconne" pour petit ensemble, le 16 Mai 2009, à Marseille ; reprise des "Chants de la Madonne" pour Agora le 5 Juin 2008, tandis que la création de "Speakings" pour un orchestre parlant est reportée à Août, mais pour les Proms à Londres ; 24 Juin 2007, création de l'opéra "Wagner Dream" dans le cadre du festival Agora 2007... une grande réussite ; encore, au moins 2 compositions récentes à créer en France. Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.vivosvoco.com

* Conseil-découverte : "Mortuos Plango, Vivos Voco" (1980, pour électronique) |

* Conseil-approfondissement : "Bhakti" (1982, pour ensemble et bande) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 25-Juin-2014

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page