legend

Orchestre-Grand-Instrumental | Orchestre-Grand-Voix | Orchestre-Petit-Instrumental | Orchestre-Petit-Voix | Orchestre-Instrumental-Electronique | Orchestre-Voix-Électronique | Concerto-Piano | Concerto-Violon | Concerto-Alto | Concerto-Violoncelle | Concerto-Double-Plus | Concerto-Flûte | Concerto-Clarinette | Concerto-Autres-Bois-Vents | Concerto-Percussions | Concerto-Divers | Ensemble-Instrumental | Ensemble-Voix | Ensemble-Électronique | Ensemble-Voix-Électronique | Électro-Pure-Tous-Types | Chambre-Avec-Electronique | Chambre-Cordes-Quatuor | Chambre-Cordes-Quintet-Plus | Chambre-Divers | Chambre-Duos-Trios | Solo-Piano-Claviers | Solo-Cordes | Solo-Flûte | Solo-Clarinette | Solo-Vents-Bois | Solo-Autres | Voix-Solistes-Seules-Ou-Accompagnement | Voix-Solistes-Chambre | Voix-Choral-Seules-Ou-Chambre | Opera-Chambre | Opera-Theâtre |

 

CHOEURS SEULS OU ACCOMPAGNÉS

 

COMPOCRÉATITREANALYSETPSVALNIVN
Ligeti
(György)
1966Lux Aeterna (chœur à 16 voix mixtes a cappella) [43 ans]Chœur (petit). Une œuvre classique de la période micro-polyphonique, où les voix semblent dissoutes comme dans un nuage de sons, en écho aux polyphonies du 16ème siècle ; les 16 voix solos sont asynchrones, avec des entrées souples, et les changements de timbres sont à peine perceptibles, le tout dans un tempo soutenu et très calme, donnant une impression distanciée [création : 2 Novembre 1966, à Stuttgart (Allemagne)].9xxxx+++.
Stockhausen
(Karlheinz)
1968Stimmung (2 sopranos, mezzo-soprano, ténor, baryton, basse a cappella) [40 ans]Chœurs-Voix. Une œuvre à caractère religieux (mystique) tenant à une communauté fervente, recueillie, méditative et mystique, et innovante : les 6 voix chantent en soutenu un accord (l'accord majeur de si bémol) en émettant les harmoniques (une bande en arrière fond minimal permet le maintien de la justesse de cet accord) ; pas de texte mais des phonèmes ouverts et des noms magiques ; une pièce rituelle pour laquelle certains ont voulu voir les prémices du spectralisme (en oubliant Scelsi), en raison de la tenue de notes (sur les syllabes des mots) et de leur dérive par harmoniques ; un sentiment de paix émane de la pièce (magique et brillante), en écho à son origine maritime (la houle du Pacifique suite à un séjour familial dans l'Etat du Nouveau Mexique, aux USA) et au Flower Power de 1968 [création : 9 Décembre 1968, à Paris, Radio France].70xxx++++.
Xenakis
(Iannis)
1968Nuits (voix solistes) [46 ans]Chœur. Une œuvre (pour 12 voix mixtes, a capella, dédiée à des détenus politiques) au fort contenu émotionnel sur des phonèmes Sumériens, Assyriens, Achéens et autres, avec des jappements, des piaillements ; une pièce plutôt linéaire, tendue à l'extrême et d'une saisissante poésie (représentée par les rêves exacerbés et les cauchemars désespérés des prisonniers) ; elle s'ouvre sur une alternance de déplorations aigües (femmes) et graves (hommes), avec de longues traînées (microtonales), pour prendre une dimension plus allante (et scandée) avec ostinatos superposant jappements dans les aigus et errances sinueuses plutôt dans l'extrême grave (avec une part de théâtralité) ; le lamento en quarts-de-ton des sopranos se heute aux parties de basses, d'altos et de ténors en un combat qui évoque la souffrance humaine (ces nuits évoquent symboliquement l'obscurantisme de la dictature des Colonels Grecs et son impact sur la vie anéantie du peuple) ; Extrait-Vidéo [création : 7 Avril 1968, au Festival de Royan (France)]... de la même veine, "Serment-Orkos" pour chœur mixte (1981), sur le serment d'Hippocrate, ascétique et "Knephas" pour grand chœur mixte à 6 voix (1990), tout en lamentation.12xxxx+++.

 



Actualisation : 29-Janvier-2017


© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page