legend

Orchestre-Grand-Instrumental | Orchestre-Grand-Voix | Orchestre-Petit-Instrumental | Orchestre-Petit-Voix | Orchestre-Instrumental-Electronique | Orchestre-Voix-Électronique | Concerto-Piano | Concerto-Violon | Concerto-Alto | Concerto-Violoncelle | Concerto-Double-Plus | Concerto-Flûte | Concerto-Clarinette | Concerto-Autres-Bois-Vents | Concerto-Percussions | Concerto-Divers | Ensemble-Instrumental | Ensemble-Voix | Ensemble-Électronique | Ensemble-Voix-Électronique | Électro-Pure-Tous-Types | Chambre-Avec-Electronique | Chambre-Cordes-Quatuor | Chambre-Cordes-Quintet-Plus | Chambre-Divers | Chambre-Duos-Trios | Solo-Piano-Claviers | Solo-Cordes | Solo-Flûte | Solo-Clarinette | Solo-Vents-Bois | Solo-Autres | Voix-Solistes-Seules-Ou-Accompagnement | Voix-Solistes-Chambre | Voix-Choral-Seules-Ou-Chambre | Opera-Chambre | Opera-Theâtre |

 

MUSIQUE DE CHAMBRE - INSTRUMENTS CORDES

 

COMPOCRÉATITREANALYSETPSVALNIVN
Adams
(John)
1978Shaker Loops (septuor de cordes) [31 ans]Cordes (3 violons, 1 alto, 2 violoncelles, 1 contrebasse). L'œuvre répétitive pour septuor vraiment ambitieuse et réussie (une version pour orchestre à cordes, également, en 1983 ; à l'origine, écrite pour quatuor sous le titre de "Wavemaker", faiseur de vagues) ; dans sa version finale, la pièce comporte 4 mouvements, "Shaking and Trembling", "Hymning Slews", "Loops and Verses", "A Final Shaking" ; bien que répétitive, la pièce se distingue de la plupart des autres du même genre, antérieures, et notamment celles de Philip Glass ou Terry Riley, plus progressives, voire planantes, car elle change énormément en un laps de temps relativement court ; le titre "Shaker Loops" signifie boucles de trilles d'une note à l'autre ou de trémolos avec l'archet, et évoque bien la répétition de schémas courts faits de cellules mélodiques, jusqu'à la frénésie délirante [création : 8 Décembre 1978, à San Francisco (USA)].26xxxx+++++.
Boulez
(Pierre)
1976Messagesquisse (violoncelle solo et 6 violoncelles) [51 ans]Violoncelle-Violoncelles. Une œuvre qui va bien au-delà de l'hommage de circonstance sur le nom du mécène Paul Sacher : c'est une conversation (en 4 sections) entre un violoncelle soliste (d'une grande virtuosité) et 6 violoncelles du rang, dans toutes ses composantes, violente, sauvage, confidente, âpre, enjôleuse, pour se terminer dans une urgente diatribe ; une adaptation pour 7 altos a été réalisée par le compositeur (2000) ; Extrait-Vidéo [création : 3 Juin 1977, à La Rochelle (France), avec Mstislav Rostropovitch en soliste].8xxxx+++.
Maresz
(Yan)
2004Sul Segno (cymbalum, guitare, harpe, contrebasse et électronique live) [38 ans]Cordes (pincées). Une œuvre fascinante et captivante [prononcer soul seg-no] dans laquelle le traitement de la guitare et des autres cordes (y compris contrebasse) est novateur pour la Musique Contemporaine ; se dégage une atmosphère elliptique, magique, irisée par les instruments tous à cordes pincées, souvent émiettée, pour créer un univers sonore résonant et granulaire unique ; chaque instrument possède une partition indépendante (souvent virtuose, notamment le cymbalum et la guitare) éclairée par l'électronique, polyphoniquement ou avec effet d'écho, ou de transitoires... une grande réussite [création : 6 Juin 2004, Festival Agora, Centre Pompidou, à Paris (France)].20xxxx++++.

 



Actualisation : 29-Janvier-2017


© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page