legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* CONLON NANCARROW (1912 - 1997), Mexique

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Conlon Nancarrow [1912, USA (Texarkana, Arkansas) - 1997, Mexique (Mexico), décédé à 84 ans] est le fils d'un businessman Américain, maire de sa ville natale (Texarkana : 1927-1930) ; il étudie la trompette de jazz et la composition, d'abord au Conservatoire de Cincinnati (1929-1932), puis à Boston en privé, avec Nicolas Slominsky, Walter Piston, et Roger Sessions (1933 - 1936) ; épris de liberté, il prend part à la Guerre d'Espagne en 1937 (contre Franco, dans la brigade «Abraham Lincoln»), puis, 2 ans plus tard, de retour aux USA, il émigre à Mexico pour raisons politiques (socialistes... il est alors déchu de sa nationalité Américaine, et attend 1956 pour obtenir la nationalité Mexicaine) ; presque totalement inconnue jusqu'en 1982 (1ère tournée en Europe avec concerts de ses pièces enregistrées sur bande, faute d'intrument disponible), sa musique est considérée comme un jalon incontournable de la Musique Contemporaine (notamment encensée par György Ligeti) et aujourd'hui elle a même été aussi récupérée par le mouvement Punk ; selon lui, s'il était né plus tard, il se serait adonné à la musique électronique (mais il a approché cette forme avec le magnétophone, avec une seule bande disponible, et sa dernière pièce connue est pour piano mécanique préparé par ordinateur, de 1993). Site Internet (en Anglais, d'un compositeur musicologue, Kyle Gann, malheureusement non actualisé depuis 1997) : www.kylegann.com/index2.html, et en Allemand, d'un amateur musicologue, Jürgen Hocker, spécialisé sur le thème du piano mécanique, bien actualisé) : www.nancarrow.de... Première œuvre significative : "Blues" (1935, pour piano), "Prelude" (1935, pour piano). Instrument pratiqué : piano, trompette.Inclassable-Isolé. Conlon Nancarrow est un cas à part : il a dédié sa vie et quasiment tout son travail compositionnel au pianola (piano pneumatique ou piano mécanique, un instrument conçu dès 1897, donc déjà désuet à son époque) et s'est exclusivement intéressé à l'étude du rythme, sous tous ses aspects et dans toutes ses conséquences (avec une forte touche jazzy, avec l'influence initiale d'Igor Stravinsky, de Henry Cowell (il a lu son livre intitulé «New Musical Resources», sur une nouvelle théorie du rythme en 1939), et de John Cage (il a écouté des pièces pour piano préparé en 1939), et avec les possibilités de vitesse d'exécution seules permises par un instrument mécanique et une partition sur papier poinçonné) ; son œuvre pianistique (injouable sur un instrument normal par un seul interprète) se caractérise par l'usage de nombreux mètres, leur superposition dans toutes les voix et leurs changements rapides (contrepoint), par des changements graduels et continus du tempo (ou des tempos superposés) dans ces mêmes voix, et par des agrégats horizontaux et verticaux (parfois nombreux) ; son écriture est comprimée (non étirée), à un point tel que l'écoute paraît difficilement tenable dans la durée (plus de 30 minutes) et qu'en pratique elle ne s'étend qu'en jets brefs (de quelques dizaines de secondes à quelques minutes)… Pièces emblématiques (sur un catalogue encore non stabilisé, Carlos Sandoval, son assistant, ayant découvert de nombreuses pièces non finalisées ou non assemblées, depuis 1990, qu'il a léguées à la Fondation Paul Sacher de Bâle) : "Toccata" (1938, pour violon et piano), "Sonatina" (1941, pour piano, vertigineuse) toutes deux sur instruments standards, mais déjà extrêmement difficiles d'exécution, Quatuor à cordes n°1 (1945) et n°3 (1988), et bien sûr les «51» "Studies for Player Piano" (tout au long de sa vie, depuis 1949, dont le nombre exact n'est pas finalisé, sachant que 68 rouleaux sans étiquette ont été découverts après sa mort).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1949Studies for Player Piano (pianola) [37 ans]Pianola. Entièrement composées pour le piano mécanique (en Anglais : player piano), non pas écrites, mais réalisées en perforant les cartons qui commandent l'instrument, ces études (sur une très longue période : 1949-1993), soit 51 pièces numérotées … … suite | … plus (portrait compositeur)130xxx++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 27 Octobre 1912

M.A.J.-Actus : 2009/12/29.
Mort le 10 Août 1997 ; a été redécouvert grâce aux louanges de Ligeti : quelques pièces jouées en concert après adaptation pour 2 pianos ou 4 mains ; des infos par son assistant, Carlos Sandoval à http://www.carlos-sandoval.de/nancarrow/index.htm, actualisées fin 2009

* Conseil-découverte : "Sonatina" (1941, pour piano) |

* Conseil-approfondissement : "Studies for Player Piano" (1949-1993, pour pianola) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 31-Mars-2012

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page