legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* THOMAS ADÈS (1971 - 46 ans), Angleterre

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Thomas Adès [1971, Angleterre (Londres) - ] (prononcer «adess») étudie le piano et la composition à la Guildhall School of Music de Londres et poursuit ensuite ses études musicales au King's College de Cambridge, où il est reçu lauréat en 1992 ; il s'est engagé dans une carrière de chef d'orchestre et comme directeur artistique du festival d'Aldeburgh (créé par Britten pour l'opéra), depuis 1999 ; l'homme est incontestablement passionné (intérieurement : son visage anguleux est incroyablement mobile, en jouant), inventif avec une dose de provocation (sa mère est une experte du surréalisme) et aussi d'humour. Site Internet : www.thomasades.com/ (en Anglais)... Premières œuvres significatives : "Five Eliot Landscapes" opus 1 pour soprano et piano (1990, un rêve coloré, avec un passage caquetant ludique) et "Chamber Symphony" opus 2 pour ensemble de 15 instrumentistes (1990, de style jazzy). Instrument pratiqué : piano (concertiste), timbales (et autres percussions).Progressiste-Synthétique. Thomas Adès est un jeune compositeur prometteur (original, touche-à-tout en terme de genres, et prolifique), de la nouvelle génération sans complexe (retour assumé à la tonalité, emprunts de styles passés, large accessibilité) : pour le positionner, le terme de musique de film contemporaine, sans connotation péjorative, est évoqué, mais c'est inexact : il faudrait plutôt parler de compositeur caméléon pour ses sources historiques, et homogène pour ses outils stylistiques ; sa musique (typiquement Anglaise : sans ossature ou logique apparente) est savante, sur-expressive, plutôt éclatée, mariant souvent des pupitres par blocs alternés, avec des procédés d'écriture actuels (avec batterie Rock et instruments «préparés», mais pas d'électronique) qui permettent un enrichissement de la palette instrumentale et sonore (par juxtaposition des sons très opposés, paradoxaux), elle emprunte au jazz, aux rythmes Pop, à Stravinsky et à ses compatriotes (de Dowland à Tippett), voire à Brahms, Weill ou Rachmaninov, elle associe des contraires comme la fantaisie et la nostalgie, la rêverie et la violence, l'éclat et le mystère ; son langage, après des débuts plutôt ambitieux et originaux, évolue vers le post-modernisme (néo-romantique), mais sans sacrifier sa singularité… Pièces emblématiques : "Living Toys [Jouets vivants]" (1993, pour ensemble, exercice brillant), "Arcadiana" (1994, pour quatuor à cordes, incisif), "Powder Her Face [Poudrer son Visage]" (1995, opéra de chambre, une critique de l'aristocratie, controversée, surtout en raison d'une scène de fellation provocatrice), "Traced overhead [Tracé généraux]" (1996, pour piano solo, fluide et réverbérante), "Asyla" (1997, pour grand orchestre, en blocs intriqués), "Concerto conciso" (pour piano et 10 musiciens, 1997), "America... a Prophecy [Amérique, une Prophétie]" (1999, pour mezzo-soprano, chœurs et grand orchestre, d'une grande émotion retenue), "The Tempest [La Tempête]" (opéra d'après Shakespeare, 2004, non écouté), Quatuor à Cordes "The Four Quarters [Les 4 Trimestres]" (2011, alangui et allusif, assez post-moderne).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1993Living Toys (orchestre de chambre) [22 ans]Ensemble (petit, 7 vents et bois, percussions, piano, 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse). Une œuvre étincelante au style jazzy avec des références aux mythologies de notre enfance ; en 5 sections, entrecoupées de 3 parties plus légères et dyn… … suite | … plus (portrait compositeur)17xxx++++
1997Asyla (orchestre) [26 ans]Orchestre (petit, bois par 3, cordes réduites). Une œuvre entraînante, lumineuse et jouissive, en 4 mouvements : d'abord mystérieusement des gongs-cloches étouffés, avec des appels des bois et des cors, et une animation progressive (des riffs obsédan… … suite | … plus (portrait compositeur)22xxxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 1er Mars 1971

M.A.J.-Actus : 2013/09/26.
Création de "Totentanz", pour mezzo-soprano, baryton, orchestr, le 17 Juillet 2013, au BBC Proms, Royal Albert Hall, Londres ; création de "Polaris", pour orchestre et vidéos, le 26 Janvier 2011, à Miami (USA) ; reprise de "Les baricades mistérieuses" (sic) et du Concerto pour violon, le 11 Février 2012, à Dijon ; création Française du Quatuor à cordes "The Four Quarters" (réussi), le 6 Avril 2001, à l'Auditorium du Louvre ; création de "In Seven Days", pour piano et orchestre, le 28 avril 2008, Londres ; création Française de "Tevot", pour grand orchestre, le 5 Mars 2007, à Pleyel (sobre, en-deçà) ; l'invité vedette du Festival Présence 2007 à Radio France, à partir du 9 Février 2007 (23 pièces jouées) ; travaille à un 3ème opéra d'après L'Ange exterminateur, un film de Luis Buñuel (créé en 2015 à Salzbourg, puis Londres). Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.thomasades.com

* Conseil-découverte : "Living Toys" (1993, pour ensemble) |

* Conseil-approfondissement : "Asyla" (1997, pour grand orchestre) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 9-Février-2013

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page