legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* PASCAL DUSAPIN (1955 - 62 ans), France

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Pascal Dusapin [1955, France (Nancy) - , né le même jour que son aîné et mentor, Iannis Xenakis] (prononcer «dussapain») est un acteur à part de la création musicale : il est plutôt autodidacte (il n'a pas suivi le cursus scolaire d'un Conservatoire), même s'il a suivi des masterclasses de Iannis Xenakis (entre 1974 et 1978) et d'autres (Franco Donatoni, André Boucourechliev) ou s'il reconnaît des chocs d'influence (Varèse: "Arcana") et qu'un temps il a envisagé de se consacrer au Jazz ; ce retard par rapport à la normalité d'apprentissage tient aux hésitations quant à son destin (écrivain, architecte...) et à une grave maladie (9 ans) ; une personnalité imaginative et viscéralement artistique (diplômé de la Sorbonne en arts plastiques, sciences de l'art et esthétique, passionné de poésie et de philosophie, et aussi de photographie) et un tempérament particulièrement complexe et contrasté par les extrêmes (à la fois timide et audacieux voire culotté, à la fois extraverti - ego surdéveloppé, voire narcissisme- et introverti -intense vie intérieure) ; en 2007, il est élu Professeur au Collège de France (le second compositeur après Pierre Boulez)... Première œuvre significative : "Timée" (pour orchestre, 1978, en hommage à Xenakis). Instrument pratiqué : orgue.Moderniste-Synthétique. Pascal Dusapin est déjà un compositeur établi (peut-être un des futurs grands compositeurs de la Musique Contemporaine, si son ambition musicale n'est pas écornée par les honneurs) et reconnu comme un créateur original dans tous les domaines de la Musique (et notamment la voix, chorale ou dramatique, avec 6 opéras) ; son approche se situe à part, comme son langage inattendu (dans l'héritage de Xenakis), non conformiste, et très personnel et expressif, voire virilement sensuel, tonal et atonal ; un compositeur prolifique de pièces courtes et concises (rarement plus de 20 minutes, sauf les opéras, y compris auteur du livret), d'où une impression de fulgurance et d'urgence, avec un côté jouissif et protéiforme (mélancolique, doux, ou furieux, nerveux, en tout cas toujours plein) et souvent une forte dimension littéraire (poésie, philosophie, morale), dans un style qui s'impose à l'oreille (à l'instar de Beethoven) , souvent insistant ou incantatoire ; son langage est héritier de Xenakis (patte sonore, musique massique, en clusters, contrapuntique), avec ajout des rythmes modernes (Pop, Rock, pulsations Varésiennes ou Ligétiennes) et de la microtonalité (modérément) ; de ses pièces les plus récentes, ressort davantage de métier que d'inspiration originale ; en 2009, il s'est essayé à la musique de film (BOF : «Entre ses Mains», d'Anne Fontaine)… Pièces emblématiques (sur un catalogue total de plus de 70, de haut niveau général) : "Time Zones" (1989, pour quatuor, une divagation sur le temps), "La Melancholia" (1991, opéra de chambre), "Medea Material" (1990, opéra de chambre, re-nommé Medea à partir de 2005, concis et dramatique), "To be Sung" (1994, opéra de chambre, polyphonique), "Watt" (1995, concerto pour trombone), "Celo" (1997, concerto pour violoncelle), "Granum sinapis" (1997, pour chœur, coloré et intime), "Dona Eis" (1998, pour chœur et 7 instruments à vent, superlatif), "Perelà, Uomo di Fumo" (2003, opéra, humaniste-christique, avec un traitement des voix original), "A Quia" (2002, pour piano et orchestre, mystérieux), "7 Solos" (1992 - 2009, pour orchestre, avec une progression dans l'art de l'orchestration, musique magmateuse, statique et puissante, par vagues-plis, notamment "Extenso" en 1994, "Apex" en 1995, "Exeo" en 2003, "Reverso" en 2007, "Uncut" en 2009), "Faustus, the last Night" (2006, opéra de chambre philosophique), Concerto pour orchestre (2011, stravinskien et jazzy).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1989Time Zones, Quatuor n°2 (2 violons, alto, violoncelle) [34 ans]Quatuor-Cordes. Une œuvre qui illustre bien le plaisir qu'a le compositeur à travailler la matière sonore ; le titre qui signifie fuseaux horaires, implique 24 courts mouvements (chacun commentant ou interrogeant ses voisins), un pour chaque fuseau h… … suite | … plus (portrait compositeur)31xxx+++
1997Celo, concerto pour violoncelle (violoncelle et grand orchestre) [42 ans]Violoncelle concertant. En 3 mouvements, mais c'est bien le seul point de repère avec la tradition : une œuvre presque noire où le soliste se fond dans l'orchestre alterné par groupes, en se tenant le plus souvent dans le registre de l'extrême grave … … suite | … plus (portrait compositeur)20xxxx+++
2003Perelà, Uomo di fumo (opéra) [48 ans]Opéra théâtre. Une parabole christique (pour 12 personnages principaux, chœur mixte, orchestre, bande magnétique) sur le rejet de la différence (un beau livret, intelligent et intemporel du compositeur d'après le roman 'Il Codice di Perelà' d'Aldo Pa… … suite | … plus (portrait compositeur)135xxxx++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendelégendeNé le 29 Mai 1955

M.A.J.-Actus : 2016/06/18.
Création de "Outscape", concerto n°2 pour violoncelle et orchestre, le 26 Mai 2016, à Chicago (USA) ; création de "Disputatio", chœur et orchestre, le 6 Juin 2015 à la Philharmonie de Berlin (Allemagne) ; création Française de "Wenn du dem Wind" (extraits de son dernier opéra "Penthésilée"), le 29 Mars 2015 à la Philharmonie 1 ; création de "Jetzt genau" pour piano et ensemble, le 6 Octobre 2012, à Musica de Strasbourg ; création de "O Mensch !", cycle de lieder mis en scène d'après Nietsche, pour baryton avec piano et dispositif électronique, le 15 Novembre 2011, aux Bouffes du Nord (Paris) ; création du Concerto pour orchestre, le 24 Juin 2011 (réussi, mais avec emprunts), à Pleyel, à Paris ; la Cité de la musique, à Paris, présente en Avril 2009 un domaine privé (6 concerts) ; création Parisienne de "Faustus, The Last Night" (2005) ; travaille à un concerto pour violon et à un autre opéra (pour 2015) ; a été élu professeur au Collège de France en Février 2007, le premier compositeur après Pierre Boulez ; pas de site Internet personnel, dommage.

* Conseil-découverte : "7 Solos" (1992 - 2009, pour orchestre) |

* Conseil-approfondissement : "Celo" (1997, concerto pour violoncelle) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 18-Juin-2016

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page