legend

Orchestre-Grand-Instrumental | Orchestre-Grand-Voix | Orchestre-Petit-Instrumental | Orchestre-Petit-Voix | Orchestre-Instrumental-Electronique | Orchestre-Voix-Électronique | Concerto-Piano | Concerto-Violon | Concerto-Alto | Concerto-Violoncelle | Concerto-Double-Plus | Concerto-Flûte | Concerto-Clarinette | Concerto-Autres-Bois-Vents | Concerto-Percussions | Concerto-Divers | Ensemble-Instrumental | Ensemble-Voix | Ensemble-Électronique | Ensemble-Voix-Électronique | Électro-Pure-Tous-Types | Chambre-Avec-Electronique | Chambre-Cordes-Quatuor | Chambre-Cordes-Quintet-Plus | Chambre-Divers | Chambre-Duos-Trios | Solo-Piano-Claviers | Solo-Cordes | Solo-Flûte | Solo-Clarinette | Solo-Vents-Bois | Solo-Autres | Voix-Solistes-Seules-Ou-Accompagnement | Voix-Solistes-Chambre | Voix-Choral-Seules-Ou-Chambre | Opera-Chambre | Opera-Theâtre |

 

SOLO FLÛTE

 

COMPOCRÉATITREANALYSETPSVALNIVN
Berio
(Luciano)
1958Sequenza I (flûte solo) [33 ans]Flûte-solo. La première, et une Sequenza parmi les plus fameuses, est une étude de virtuosité polyphonique, avec une très grande vitesse de transformation, de concentration et d'alternance entre les motifs, selon une mélodie harmonique ; le discours inaugurant des sonorités inouïes est comme irisé à travers un prisme et même parfois suspendu par des blancs ; innovation majeure : la flûte traditionnellement monodique, est quasiment mutée en polyphonie (illusion de l'écoute : plusieurs voix paraissent co-exister grâce à la rapidité et la mobilité du jeu instrumental, aux sauts d'un registre à l'autre et aux changements de timbre ou d'articulation) [création : Septembre 1958, à Darmstadt (Allemagne)].6xxx++.
Ferneyhough
(Brian)
1976Unity Capsule (flûte) [33 ans]Flûte-solo. Une œuvre fascinante, d'une grande exigence ascétique, avec une originalité : la flûte est jouée avec effet masque de la voix ; de plus sa difficulté technique est époustouflante : le soliste doit littéralement sculpter le son (jusqu'à 18 notes en une seconde) ; la pièce est en pratique inexécutable à 100% (physiologiquement : au ralenti, c'est faisable mais aux tempos écrits et avec un mode d'attaque spécifique pour chaque note, cela devient impossible... reste la synthèse via l'ordinateur comme pour, dans un registre très différent, Nancarrow) ; cependant, même imparfaitement interprétée la pièce dégage une puissance d'inspiration rare (et il faut avoir eu la chance de l'avoir écoutée en concert distinctement visitée par des instrumentistes différents, en fonction de leurs propres limites et de leurs choix esthétiques et psychologiques) pour l'apprécier comme un gemme à multiples facettes ; Extrait-Vidéo [création : Mars 1976, Festival de Royan (France)]... de la même veine, "Cassandra's Dream Song" (1970), pour flûte solo également, encore plus difficile d'accès.17xxx++.

 



Actualisation : 29-Janvier-2017


© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page