legend

L'AUTEUR

 

Nom : Jean Henri HUBER
Né en : 1952
Musiques : mélomane, a pratiqué (il y a longtemps) le Piano
  * aime toutes les musiques, depuis la Musique ancienne jusqu'aux dernières créations (y compris le Jazz en concert live)
  * aime tous types d'œuvre, notamment la musique de chambre, y compris, mais à un degré moindre, l'opéra
  * fréquente régulièrement les salles de concerts Parisiennes et notamment l'IRCAM, la Villette (Cité de la Musique), l'opéra Bastille, Garnier, les 2 conservatoires Parisiens (et parfois en Banlieue !) la Maison de Radio-France (éclectisme musical !), le Théâtre des Champs-Élysées et le Châtelet, sans oublier des lieux de résidence et de répétition de petits ensembles notoires
* a découvert la musique tardivement (15 ans), mais passionnément, puis a vite élargi son attention vers la musique contemporaine (en 1969), à une époque où les polémiques et autres provocations identitaires étaient atténuées (donc n'a pas été impliqué dans un courant spécifique)
Compositeurs préférés : tous ceux qui ont un langage propre, une inventivité renouvelée, soit de nombreux compositeurs, depuis Monteverdi… et également dans la musique contemporaine (notamment Boulez, Messiaen, Ligeti, Scelsi, Reich, Grisey, Berio, Stockhausen, Britten, Sciarrino, Feldman, Lachenmann, parmi les reconnus, les plus connus, sans exclusive... et aussi beaucoup les jeunes compositeurs d'aujourd'hui)
Oeuvres préférées : beaucoup… notamment celles pour lesquelles des interprètes talentueux et inspirés ont entraîné l'enthousiasme lors d'un concert, puis dont la valeur s'est affirmée après plusieurs auditions live, puis à la radio et en disque 
Liens avec ? les compositeurs Klaus Huber (Suisse) ou Nicolaus Huber (Allemagne) : aucun (ou alors très lointains)… le nom Huber, vient du vieil Allemand, qui a donné pour les pays Germanophones Bauer (paysan) et en Français hobereau… c'est un nom très courant en Autriche (pas moins de 12 pages dans l'annuaire téléphonique papier à Vienne), en Suisse et en Allemagne du Sud (à distinguer complètement du patronyme Hubert, en Français, en relation avec le saint patron des chasseurs)
Plus ? CONTACT !
Dédicace (2005) : à mon fils Nicolas, pour son oreille musicale inexploitée, et à ma fille, Claire, mélomane, au stade de "La Nuit transfigurée" (et pour l'anecdote, qui a fréquenté l'école primaire expérimentale du Renard, quasi neuve à l'époque car le bâtiment de l'école précédente avait été démoli… pour construire l'IRCAM !)


Actualisation : 13 Novembre 2016

TOP-12-VISITES : HISTOIRE | PERSPECTIVE | STYLES-ÉCOLES | ÉDITORIAUX-ÉCHOS | ŒUVRES-BBD | GUIDE-EXPRESS | COMPOSITEURS-INTRO | PLUS-BDD | ACTUALITÉS-CRÉATIONS-REPRISES | GLOSSAIRE | VIDÉOS-EXEMPLES | FAQ |



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page