legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* KAREL GOEYVAERTS (1923 - 1993), Belgique

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Karel Goeyvaerts [1923, Belgique (Anvers), 1993, Belgique (Anvers), décédé à 69 ans] étudie d'abord à Anvers (1943-1947), puis à Paris où il travaille avec Olivier Messiaen, Darius Milhaud et Maurice Martenot (les ondes) ; c'est un compositeur Flamand, ignoré, qui au plan musical est bien plus intéressant que son maître à penser Henri Pousseur, et qui au plan historique est reconnu pour sa participation très tôt au mouvement de Darmstadt (étant proche de son cadet Stockhausen), souvent qualifié de «pointillisme» ; entre 1957 et 1970, il se retire temporairement du monde musical en travaillant comme officier pour la compagnie d'aviation Belge, Sabena, mais continue de composer ; en 1970, il est nommé producteur au sein de l'Institut de Psychoacoustique et de Musique Électronique (IPEM) de Gand par la RadioTélévision Belge Néerlandophone (BRT) ; c'est une personnalité du monde des arts (en 1985, Président de Rostrum, association internationale des compositeurs dans le giron de l'Unesco) : il est chef-producteur à la Radio 3 Belge pour la Musique Contemporaine (1985), puis (1992) professeur de musicologie à Louvain ; cependant, à côté de ces fonctions institutionnelles, sa notoriété de compositeur est en partie minimisée à la fois par son peu de prétention et sa naïveté, et par son manque de persévérance alliée à une attitude brouillonne de touche-à-tout... Première œuvre significative (il a renié sa production antérieure à 1950): Concerto pour Violon n°2 (1951). Instrument pratiqué : piano.Moderniste-Opportuniste. Karel Goeyvaerts a adhéré à tous les styles de la Musique Contemporaine, en les accompagnant ou en les suivant, en idéaliste-utopiste pionnier, et fait à souligner, en cherchant inlassablement à innover (tout en conservant une cohérence par le goût de l'abstraction) : il écrit d'abord une musique dodécaphonique synthèse de Messiaen et de Webern (le 2ème mouvement de sa Sonate pour deux pianos de 1951, une œuvre de transition Webernienne, avec des réminiscences dodécaphoniques), participe à la découverte du sérialisme intégral aux côtés de Boulez avec son "Concerto pour 13 instruments" (1951), et influence même le jeune Stockhausen (notamment pour son "Kreuzspiel"), puis (1953, notamment avec ses études "Compositie" 4, 5 et 7) se tourne l'un des tout premiers vers la musique électronique (alors influencé réciproquement par Stockhausen !) à Cologne, puis vers la musique aléatoire, puis vers une variante personnelle de la musique minimaliste (comme un rituel accentué par des formules mélodico-rythmiques répétées et déviées de leur axe d'origine, puis une fois la cellule complète, désintégrées graduellement), enfin dans une synthèse personnelle à dominante méditative et néo-tonale (et même plutôt post-romantique après 1980)… Pièces emblématiques (sur un catalogue de 100 environ, d'une extrême diversité stylistique, compositionnelle et technique, tout en conservant toujours une empreinte sérielle, même limitée) : Sonate pour 2 pianos (1951, hybride, inventive), "Compositie 5, met zuivere Tonen" (1953, électronique, d'une belle pureté, avec 4 couches sonores répétées ad libitum), "Stuk Voor Piano" [Pièce pour piano et bande] (1964, complexe, un peu systématique), "Actief-Reactief" (1968, avec partition graphique, non écoutée en concert), "Lanschap" (pour clavecin, 1973, une pièce mobile), "Litanies I-V" (1979-1982, minimalistes et austères), Quatuor à cordes "De Zeven Zegels" [Les sept Sceaux] (1986, circulaire, sériel et tonal), et son oratorio "Aquarius", considéré comme l'œuvre synthèse de sa vie (1993, à la fois néo-tonal tendance néo-romantique, minimaliste et sériel, non écouté).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1951Sonate n°1 (2 pianos) [28 ans]Piano-Piano. Une œuvre d'une grande pureté, cristalline et difficile, qui sert de pont entre le Messiaen d'après guerre et le sérialisme et qui présente l'originalité de mettre en perspective antagoniste croisée les 2 pianistes ; aujourd'hui, davanta… … suite | … plus (portrait compositeur)13xx++
1986Quatuor De Zeven Zegels (2 violons, alto, violoncelle) [63 ans]Quatuor-Cordes. Une œuvre marquante et savante (dont le matériau de base est repris du finale de son opéra "Aquarius") : avec 7 centres tonals stabilisés au moyen d'une triade majeure et avec une distribution des hauteurs interchangeables en combinai… … suite | … plus (portrait compositeur)15xxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 8 Juin 1923

M.A.J.-Actus : 2009/06/09.
Mort le 3 Février 1993 ; très peu d'actualités (à notre connaissance) en France, davantage en Belgique ; téléchargement de "Aquarius" dans YouTube en Juin 2009 ; ses amis devraient créer un site Internet

* Conseil-découverte : Quatuor à cordes "De Zeven Zegels" (1986) |

* Conseil-approfondissement : Sonate pour 2 pianos (1951) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 27-Août-2010

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page