legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* PHILIP GLASS (1937 - 81 ans), USA

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Philip Glass [1937, USA (Baltimore) - ] est passé par la Juilliard de New York (1956), a suivi 2 ans d'études intensives à Paris sous la direction de Nadia Boulanger avant de découvrir les techniques de la musique Indienne (Ravi Shankar) ; après des recherches en Afrique du Nord, en Inde et dans l'Himalaya, il commence à appliquer les techniques orientales à sa propre musique et de retour aux USA, il est attiré par le théâtre (co-fondateur de la compagnie théâtrale «Mabou Mines» en 1970) et dirige son propre ensemble à géométrie variable («Philip Glass Ensemble») ; le personnage est un touche-à-tout curieux (pas toujours cohérent, velléitaire), engagé (il se définit lui-même comme un «Juif-Taoïste-Hindou-Toltèque-Bouddhiste») et pragmatique (ancré dans l'American way of life, marié 4 fois, en nouveau concubinage depuis 2005, ne dédaignant pas les commandes alimentaires). Site Internet (en Anglais) : www.philipglass.com... Première œuvre significative : "Play" (1965, pour 2 saxophones sopranos, première pièce répétitive à son catalogue). Instruments pratiqués : flûte, violon, piano.Progressiste-Minimaliste. Philip Glass est un musicien éclectique (trop vite classé dans l'école répétitive Américaine, aujourd'hui plutôt néotonal, notamment néoromantique) et un mélodiste exceptionnel (jusqu'à hélas l'auto-complaisance) ; il n'a pas adhéré longtemps au dodécaphonisme, mais s'est retrouvé dans le minimalisme (de Terry Riley), la musique Américaine (Copland, Partch) et la Pop (David Bowie), les musiques de films (Martin Scorsese, Stephen Daldry, Richard Eyre, 3 fois nommés aux Oscars de la meilleure B.O.F., et aussi Woody Allen, Paul Schrader, Andrey Zvyagintsev)... et dans l'accompagnement de la danse, du théâtre ; dans sa musique très typée (et facile d'accès), mélodique, hypnotique et populaire (voulue comme telle), il utilise un processus additif de développement fondé sur la progression arithmétique d'une figure répétée d'une part et, d'autre part, il introduit des périodes d'improvisation ("Music with changing Parts", 1970) qui étire l'œuvre jusqu'à plusieurs heures (le procédé peut lasser, seulement renouvelé par des variations thématiques et instrumentales, ou en tout cas est critiqué comme superficiel, mécanique, ou prévisible) ; il reste malgré tout un grand créateur de mélodies attachantes, magnétisantes et chantantes, comme Frans Schubert qu'il admire tant (ils sont nés exactement le même jour, mais pas la même année et la comparaison s'arrête là!)… Pièces emblématiques (sur un total de plus de 200, dont 11 symphonies) : "Music with Changing Parts" (1970, pour ensemble, une oeuvre dite ouverte, hypnotique), "Music in 12 Parts" (1974, pour 6 claviers, 3 instruments à vent et 3 voix, illusionniste, 3 à 4 heures, durée maximale 6 heures), "Einstein on the Beach" (1976, pseudo-opéra, sans intrigue, le plus souvent sous forme de chœurs ou de textes parlés -des chiffres, des notes de solfège, des poèmes secondaires- sur fond de musique très répétitive d'au moins 250 minutes, avec orgue électrique prépondérante ; un spectacle total qui vaut beaucoup par l'imagerie et la spectaculaire mise en scène par Bob Wilson), "Satyagraha" (1980, opéra, non écouté en concert), "Glassworks" (1981, pour ensemble, non écouté), "Akhnaten" (1983, opéra, non écouté en concert), "Quatuor n°2 "Company" (1983, lyrique et intime, Schubertien, également pour orchestre à cordes), Concerto pour violon n°1 (1987, brillant exercice soliste, arpégé, au-dessus d'un matelas d'orchestre en masse), "The Canyon" (1988, pour orchestre, crescendo et decrescendo de forme traditionnelle «ABA»), "Itaipu" (1989, œuvre de grande envergure pour chœur et orchestre, poème symphonique hymne à la nature), Concerto pour quatuor de saxophones (1995, inattendu), Symphonie n°4 "Heroes" (1996, pour orchestre, d'après un album de David Bowie), et un corpus fascinant de (à ce jour) 7 Quatuors à Cordes (1966-1998, notamment le 5ème et le 3ème, dont 4 sont titrés, "Company" n°2, "Mishima" n°3, "Buczak" n°4, "Dracula" sans numéro).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1974Music in 12 Parts (voix, saxophones, flûtes, 6 claviers) [37 ans]Voix-Claviers-Vents (6 instrumentistes). Une œuvre (très) longue et étirée (peut durer plus de 240 minutes), la plus accomplie du compositeur (dans ce style), représentant une sorte d'encyclopédie de la Musique répétitive, entraînante, mais peu color… … suite | … plus (portrait compositeur)206xxx+++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendelégendeNé le 31 Janvier 1937

M.A.J.-Actus : 2017/11/18.
Création, pour son 80ème anniversaire, de la Symphonie n°11, le 31 janvier 2017, à New York ; création du Concerto pour 2 pianos, le 28 Mai 2015, à Los Angeles (USA), puis en France, à la Philharmonie de Paris, le 9 Mars 2016 ; création de "The Trial" [Le Procès], d'après Kafka, opéra, à Londres, le 10 Octobre 2014 ; création de "Icarus at the Edge of Time" à New York, le 10 Mai 2010 ; création de l'opéra, "Kepler", le 20 Septembre, 2009, à Linz (Autriche) ; création Française de "Hydrogen Jukebox", de Nantes à Caen, du 12 Janvier au 5 Mars 2009 ; création de "Los Paisajes del Rio" in Zaragoza le 14 Septembre 2008 ; création de l'opéra "Appomattox" (sur la guerre de Sécession), à San Francisco, le 5 Octobre 2007 ; création Française du "Concerto pour deux Timbaliers" et orchestre à la Cité de la Musique, en Novembre 2006 (réussi) ; en 2014, il s'est beaucoup investi dans ses études pour piano (dont un CD paru). Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.philipglass.com* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… Quatuor à Cordes n°3 "Mishima" (1985, pour 2 violon, alto et violoncelle, hypnotique, issu de la B.O.F. éponyme ; Extrait-Vidéo I (etc.)) | Symphonie n°4 "Heroes" (1996, pour orchestre, d'après un album de David Bowie, colorée et euphorisante ; Extrait-Vidéo))

* Conseil-découverte : "Music in 12 Parts" (1974 ; Extrait-Vidéo I (etc.)) |

* Conseil-approfondissement : Concerto pour violon n°1 (1987 ; Extrait-Vidéo) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 18-Novembre-2017

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page