legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* GUILLAUME CONNESSON (1970 - 46 ans), France

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Guillaume Connesson [1970, France (Boulogne-Billancourt, près de Paris) - ] étudie la composition et la direction de chœur au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, l'orchestration et la direction d'orchestre au Conservatoire de Paris (à la Villette), puis prend conseil pour la composition auprès de Marcel Landowski de 1989 à 1994 ; actuellement, il est professeur de composition au Conservatoire de région d'Aubervilliers (Île-de-France) ; depuis 2007, il dirige le chœur de l'OCUP (Orchestre et Chœur des Universités de Paris) ; le personnage apparaît sérieux, mesuré, sincère, direct et presque sage et conforme (qui contrôle un tempérament enthousiaste) ; il est en résidence à l'Orchestre de Pau (2009-2011), puis au festival de Besançon (2014-2015). Site Internet : www.guillaumeconnesson.com... Première œuvre significative : "Night-Club" (1996, pour orchestre). Instrument pratiqué : piano.Progressiste-Néotonal-Lumineux. Guillaume Connesson est un musicien accompli qui s'inscrit dans le fil de la tradition ; il appartient au style néo-tonal, plus que post-moderne, car sa musique est protéiforme et l'écoute d'une pièce typique fait échos successivement à des styles très divers, depuis la musique ancienne, jusqu'à Wagner, Debussy, Ravel, Stravinsky ou Roussel, mais rarement au-delà, et aussi au Rock (funk) avec James Brown et au Jazz (le «bœuf») ou la B.O.F. (Bernard Hermann ou John Williams), si bien que l'auditeur est «confortable» mais ne ressent pas de langage propre, ni original ; ses talents d'orchestrateur (raffiné, brillant) doivent être soulignés, à la fois impressionniste et expressionniste, son inspiration est réelle (plume facile, sans remplissage), avec un goût affirmé de la mélodie ; son style est polyphonique, contrapuntique, souvent par dialogues entre pupitres, avec une prévalence de la lumière, avec des formes en compartiments, avec un tropisme marqué pour le continu (les phrases qui s'enchaînent) et un incessant fourmillement-renouvellement de (courtes) idées rythmiques et mélodiques ; on peut néanmoins regretter un manque d'ambition originale (un quelque chose qui rendrait ses pièces mémorables, même tonales, au-delà de l'attractivité immédiate), eu égard à ses autres talents et à son inspiration mélodique, mais les inévitables lendemains qui déchantent le pousseront peut-être un jour à se dépasser (dans cette attente, le compositeur reste pour le mélomane une excellente introduction, à la fois facile, belle et séduisante, à la Musique de son temps)… Pièces emblématiques (sur un total d'une quarantaine): "Supernova" (1997, pour orchestre), "Jurassic Trip" (1998, pour ensemble de chambre, non écouté), "Enluminures" (2000, pour orchestre, festives et énivrantes), "Techno-Parade" (2002, pour flûte, clarinette, piano, un pastiche époustouflant à la fois rock et jazzy), Concerto pour violoncelle (2008, virtuosement traditionnel, multistylistique, avec un final dansé énivrant).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1997Supernova (orchestre) [27 ans]Orchestre (grand). Une œuvre à l'écriture brillante et truffée de références entre Respighi et le premier Messiaen, entre Jolivet et Adams, d'une grande énergie ludique et sans cesse renouvelée ; totalement tonale et montrant une réel métier d'orches… … suite | … plus (portrait compositeur)17xx+++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 5 Mai 1970

M.A.J.-Actus : 2014/09/23.
Création d'un Concerto pour piano, le 15 Juin 2013 à Halle (Allemagne) ; création de "Flammenschrift" pour orchestre, le 8 Novembre 2012, à Paris ; création de "Maslenitsa", pour orchestre, le 9 Février 2012, à Bordeaux ; création de "Lucifer", ballet pour orchestre, le 24 Juin 2011, à Pau (classique) ; création de "Constellations" pour alto et piano, le 19 Septembre 2009 à Paris (maîtrisé), création d'un concerto pour violoncelle le 8 Novembre 2008 à Radio France (réussi) ; création de "Aleph" en Ecosse, le 27 Septembre 2007 et "Yu Yan" pour orchestre le 18 Janvier 2008 ; travaille à un un "Quatuor de percussions et orchestre" avec l'orchestre de Lille pour Octobre 2014, puis à une cantate pour chœur et orchestre au mois de Juin 2015 à Bordeaux, un concerto de saxophones pour l'été 2015 et puis en Novembre 2016, la création d'un opéra-bouffe est programmée à Bordeaux ; le site Internet est très complet, y compris avec un texte d'introduction aux pièces par le compositeur. Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.guillaumeconnesson.com

* Conseil-découverte : "Supernova" (1997, pour orchestre) |

* Conseil-approfondissement : Concerto pour violoncelle (2008) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 28-Novembre-2013

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page