legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* PHILIPPE LEROUX (1959 - 58 ans), France

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste-Synthétique (tendance proto-électronique)

compositeur Français, établi et reconnu en France et au Canada ; il suit le cursus classique de composition en France : Conservatoire de Paris en 1978 (alors rue de Madrid), avec Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schaeffer et Guy Reibel (tropisme électronique) et ponctuellement avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xenakis (large panorama), mais aucun ne l'influence durablement ; il est lauréat de la Villa Médicis à Rome (1993 - 1995), et il suit le cursus d'électronique musicale de l'Ircam ; il est typiquement moderniste faisant la synthèse de tous les langages de son époque (y compris micro-tonaux) ; le phrasé est important dans son écriture, comme les liaisons et le fil conducteur, tout en conservant une grande liberté (y compris à l'écoute, par la fluidité sonore) ; il se distingue par son esthétique, une musique instrumentale qui vise un son électronique ; sa musique est immédiate et étrangement séduisante (et bien écrite et surprenante, avec des clins d'oeil, ce qui attire les professionnels), mais semble vieillir vite, c'est à dire à la 2ème ou 3ème écoute en concert (peut-être en parallèle à la musique fixée???) ; il semble plus à l'aise avec les petites formations instrumentales qu'avec le grand orchestre et il compose assez peu ; un personnage dynamique, allant, empathique, un peu farouche, centré sur lui-même, avant de se lâcher ; depuis 2011, il enseigne la composition à Montréal (Québec) et réside alors au Canada




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Total SOLo" (2014, pour grand ensemble ; Extrait-Vidéo) | Octuor "De la Texture" (2007, pour flûte, clarinette, percussionniste, guitare, piano, violon, alto, violoncelle ; Extrait-Vidéo)

Reco-découverte… "AAA" (1998, pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle, piano et percussion ; Extrait-Vidéo)

Reco-approfondissement… "Continuo(ns)" (1994, ; Extrait-Vidéo




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE PHILIPPE LEROUX
légendeFrance2016/01/02. Création de "Quid sit musicus ?", pour luth, vièle, chœur et électronique (en-deçà), le 18 Juin 2014, à Paris, Ircam (Manifeste) ; création de "Ailes" pour baryton et ensemble, le 15 Mai 2012 à Paris (en-deçà) ; création de "Envers Symphonie" à Metz, le 21 Janvier 2011 ; création d'un concerto pour saxophone, le 14 Février 2009, et "De la Disposition, Hommage à G. Ligeti", le 13 Février 2009, à Présences (Metz) ; re-création de "(d')Aller" pour violon et ensemble, le 12 Janvier 2007 (réussie) ; un nouveau site Internet personnel complet et bien suivi (sans écoute possible pour l'instant) est disponible depuis 2014 (attention un grand nombre d'exacts homonymes visible sur Internet, comme peintre, photographe). Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.lerouxcomposition.com/fr


Actualisation de la page (hors actualités) : 2-Janvier-2016



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page