legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* SEBASTIAN RIVAS (1975 - 42 ans), Argentine

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste-Synthétique (tendance surexpressif)

compositeur Français, d'ascendance Argentine (ses parents ont émigré en France en 1975 en raison de la dictature militaire, puis les temps ayant changé, il y retourne pour ses études universitaires à Buenos Aires, avant de revenir à Paris, à 22 ans) ; tout d'abord il s'oriente vers le Jazz, le Rock et l'improvisation à partir de son instrument de prédilection, le saxophone ; puis il bifurque vers le piano et les études de composition dans des conservatoires régionaux (Pantin, près de Paris, et Strasbourg, avec Ivan Fedele, pendant 3 ans) ; il suit le cursus d'informatique musicale de l'Ircam (2005 - 2006) ; typiquement, un compositeur de sa génération, ancré dans le temps (y compris politique, pour les textes d'opéras), les modes fugitives ou non (les collages d'autres musiques non savantes, l'association aux danseurs, l'immersion dans le cinéma et le théâtre), le réel et le virtuel et dans les nouveaux médias (il a plusieurs installations multimédias à son actif, il penche pour l'art total, en comprenant l'utilisation de l'électronique en temps réel) ; sa musique est typique de la synthèse moderniste actuelle (le «mainstream» où les compositeurs visent le mieux-disant pour ressortir) ; plus précisément elle s'élabore à partir du son recherché (et pas des notes de musique) et elle privilégie les timbres et les textures extrêmes jusqu'à la saturation (comme Bedrossian, Cendo et Robin), les sonorités filtrées et complexes jusqu'au son-bruit (avec traitement informatique éventuel) ; en ce sens, et c'est dommage, elle n'est pas différenciable, même si elle apparaît comme brillamment composée et vertigineusement inventive




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Hollow" (2011, in memoriam Christophe Bertrand, pour clarinette, violoncelle et contrebasse, vibrionnant ; Extrait-Vidéo) |

Reco-découverte… "Stains in the Carpet" (2014, pour quintette à cordes et contrebasse, au son sale et grinçant ; Extrait-Vidéo)

Reco-approfondissement… compositeur insuffisamment connu de l'auteur (manque de recul)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE SEBASTIAN RIVAS
légendeArgentine2017/07/12. Création de "Esodo Infinito", pour grand orchestre (en-deçà), le 12 Février 2016, à Radio France, Paris ; création de "Stains in the Carpet", quintette avec contrebasse, à Aix-en-Provence, le 12 Juillet 2014 (réussi) ; création de "Aliados", opéra de chambre avec électronique en temps réel, le 14 Juin 2013, au Festival ManiFeste de l'Ircam à Paris (en-deçà) ; attention son site Internet personnel est seulement en Anglais, mais, bonne nouvelle, il inclut des sélections d'écoutes via des liens avec SoundCloud.. Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.sebastian-rivas.com


Actualisation de la page (hors actualités) : 6-Mai-2013



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page