legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* AUREL STROÉ (1932 - 2008), Roumanie

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste-Indépendant

compositeur Roumain, philosophe, mathématicien, linguiste, musicologue et émigré (politique) en Allemagne ; il étudie la musique et la composition au Conservatoire de Bucarest ; entre 1962 et 1975, il enseigne, lui-même, l'orchestration au même Conservatoire où, à partir de 1974, il conduit sa propre classe de composition jusqu'en 1985 (forcé à s'exiler, après un pamphlet sur la politique locale, vers la France puis les USA et enfin l'Allemagne en 1986) ; il revient en Roumanie après la chute du régime Communiste autocrate de Nicolae Ceauscescu, en 1989, mais continue à vivre à Mannheim (au bord du Rhin en Allemagne), jusqu'à sa mort passée inaperçue ; en France, sa mémoire est constamment soutenue par Bernard Cavanna (un compositeur tout autant indépendant) ; de son vivant, sa musique apparaît décalée donc génère l'indifférence des élites dites modernistes ; sa musique est pourtant unique, non pas par un côté provocateur ou par un langage révolutionnaire, au contraire elle est assez tonale (mais avec force dissonances) ; cette singularité est obtenue, dans une ligne principale, par des contrastes de pupitres incongrus, par des rythmes totalement inattendus, par la juxtaposition de climats traditionnellement incompatibles, par des échappements (apparemment) incontrôlés, par des parenthèses (assumées) de style totalement surprenant, qui résultent dans de l'inoui au sens fort du terme ; sa musique, sans cesse animée, est clairement hétérogène (hétérophonique, jusqu'au pot-pourri), souvent obsessionnelle, avec un fort contenu émotionnel




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Mandala cu o Polifonie de Antonio Lotti" (2000, pour orchestre, fébrile et obsessionnel ; Extrait-Vidéo | "Canto II" (1971, pour orchestre, incontrôlé et obsessionnel ; Extrait-Vidéo) |

Reco-découverte… Concerto pour clarinette (1975, avec petit orchestre)

Reco-approfondissement… "Capricci et Ragas", concerto pour violon (1990, pour un ensemble de solistes ; Extrait-Vidéo)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE AUREL STROÉ
légendeRoumanie2015/08/03. Mort le 3 Octobre 2008 ; très peu d'actualités (à notre connaissance) en France ; très rarement joué (et ses opéras, la plupart jamais représentés dans notre pays) ; pas de site Internet personnel, dommage, mais un portrait élogieux d'hommage posthume par Bernard Cavanna à http://www.resmusica.com/2008/10/20/aurele-stroe-1932-2008-lhomme-singulier/


Actualisation de la page (hors actualités) : 3-Août-2015



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page