legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* JOHN CORIGLIANO (1938 - 79 ans), USA

ESQUISSE-PORTRAIT
Progressiste-National (tendance opportuniste)

compositeur Américain, progressiste et tonal (mais sans prosélytisme, plutôt polytonal) ; il est issu d'une famille de musiciens (père, premier violon solo du New York Philharmonic, mère, pianiste) ; il étudie la composition à la Columbia University et à Manhattan School of Music (New York, sa ville natale), notamment avec Paul Creston ; il travaille ensuite comme assistant de production auprès de Leonard Bernstein ; à son tour il enseigne la musique puis la composition au Lehman College, à la New York City University et à la Juilliard School, toujours de New York ; il a acquis une solide notoriété dans son pays et en Asie (nombreux prix y compris le Pulitzer dès 1986, pour la 2ème symphonie, ou le Grawemeyer en 1991, pour l'opéra "The Ghosts of Versailles [Les Fantômes de Versailles]") ; il est également reconnu pour ses B.O.F. au cinéma, dont «Le Violon rouge» (Oscar, en 1999) et «Revolution» (BAFTA, en 1986) ; c'est un personnage tendu, à la sensibilité exacerbée, exigeant, mais opportuniste ; sa musique est mélodique, dense, très construite et organisée, ultra-professionnelle, multi-influencée (tutti fruti, surtout d'inspiration avant 1940, avec réminiscences assumées), un brin formattée (pour les oreilles Européennes) et répond au cursus de la tradition classique (les titres de symphonies, concertos, ouvertures s'en accommodent bien).




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… Symphonie n° 1 (1990, en cinémascope ; Extrait-Vidéo) | Concerto pour violon "The Red Violin" (2003, avec force rubato ; Extrait-Vidéo) |

Reco-découverte… "A Dylan Thomas Trilogy" (1976, révisé en 1999, pour baryton, ténor, contre-ténor ou soprano enfant, chœur mixte et orchestre, Mahlérien)

Reco-approfondissement… Symphonie n° 3 "Circus Maximus" (2004)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE JOHN CORIGLIANO
légendeUSA2016/03/08. Création Française de "Le Violon rouge", Concerto pour violon et orchestre, le 3 Mars 2016, à Strasbourg (créé en 2003 aux USA) ; création de l'extension au grand orchestre de "Stomp" pour violon solo, le 17 Septembre 2015, à Houston (USA) ; création de "Conjurer", concerto pour percussion et orchestre à cordes, le 9 Juin, 2016, à New York (USA). Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.johncorigliano.com


Actualisation de la page (hors actualités) : 3-Août-2015



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page