legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* MICHÈLE REVERDY (1943 - 74 ans), Egypte

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste (tendance harmonique)

compositrice et musicologue Franco-Egyptienne, avec un père biologique Syrien ; à partir de 1959, elle étudie au Conservatoire de Paris (alors, rue de Madrid), notamment la composition avec Messiaen et Claude Ballif ; elle est lauréate de la Casa de Velazquez à Madrid (1979 - 1981), puis (très tôt) elle est nommée en 1983 (jusqu'à la retraite en 2009, soit pendant 25 ans) professeur d'analyse et d'orchestration au Conservatoire de Paris ; elle est parallèlement productrice à Radio France (1978 - 1992), notamment à France Culture ; elle a aussi écrit 2 livres sur Olivier Messiaen et un livre-manifeste (pertinent et subjectif), intitulé «Composer de la Musique Aujourd'hui» ; elle est passionnée de peinture (sa résidence en est remplie, son premier mari est le peintre Jean-Claude Reverdy), avec un spectre large, de Rembrandt à Poliakoff (se rappeler de son opéra "Vincent", sur Van Gogh en 1989, et de pièces à effectifs variés comme "Espaces", "Tétramorphie", et "Figure" dans lesquelles les empattements-reliefs, légers, les glacis-miroirs, et les couleurs-fondus, non intenses, sont traduits en structures musicales) ; admiratrice d'Alban Berg, elle suit la facette expressionniste de la 2ème école de Vienne (donc moins de Webern, à revers du post-sérialisme, hérité des compères de Darmstadt, Boulez en tête), avec force atonalisme ; sa musique, résolument moderne mais sans attache d'école, est marquée par la couleur monochrome et claire, l'architecture texturée (limitée dans l'épaisseur) et les contrastes harmoniques (avec effets de prisme et d'éclatements) et par un tropisme pour la voix, notamment théâtralisée avec plusieurs opéras et des pièces de théâtre musical auxquels elle est attachée ; à l'écoute (première approche difficile), miraculeusement, le monochrome de sa musique avec tous ses contrastes (y compris rythmiques) devient solidement expressif, magnétique et poétique (et la peinture et son influence s'effacent) ; le personnage est librement féministe, résolument indépendant, un peu carré (mais pouvant s'abandonner)




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "En Terre Inconnue" (1993, pour violon, violoncelle et piano, sur la symbolique du chiffre 3, et de 9, son auto-multiple) |

Reco-découverte… "Sept Enluminures" (1988, pour soprano, clarinette, piano, percussion)

Reco-approfondissement… "L'Intranquillité", quatuor à cordes (1992, fébrile et magnétiquement distancé)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE MICHÈLE REVERDY
légendeEgypte2016/12/04. Création de "La Lettre des Îles Baladar", conte musical pour voix d'enfants et ensemble, sur un texte de Jacques Prévert, le 31 Mai 2016, à Bagneux ; création de "Alep" pour piano solo, le 14 Septembre 2014, à l'Orangerie de Bagatelle, Paris ; création de "Quatre Eaux fortes" à La Genevraye (77), le 7 Juin 2013, par le Quatuor Varèse ; création de "Le Roi du Bois" un monodrame pour quatuor à cordes et un texte de Pierre Michon, le 2 Octobre 2012 avec mise en scène à Malakoff (puis tournée en France) ; création de "Ni d'ici Ni d'ailleurs" pour harpe et quatuor à cordes, en Avesnois, le 29 Novembre 2011 ; création de "De l'ironie...contre l'absurdité du monde" le 19 Septembre 2010, à la Fenice, Venise ; publication en 2014 du livre "Michèle Reverdy, compositrice intranquille", aux Editions Vrin, nourri de nombreuses archives inédites, un portrait sensible ; le site Internet personnel n'est plus actualisé depuis mi-2016 (mais il contient, fait rare, une large palette de pièces à écouter, introuvables sur YouTube. Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.michelereverdy.com


Actualisation de la page (hors actualités) : 3-Août-2015



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page