legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* STEFANO GERVASONI (1962 - 56 ans), Iralie

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste-Synthétique (tendance réminiscence)

compositeur Italien (vivant en France), marquant, à l'esthétique moderniste originale ; il étudie la musique (piano) puis la composition au Conservatoire de Milan avec Luca Lombardi, après avoir sollicité, à 17 ans, les conseils de Luigi Nono (et cela s'entend encore aujourd'hui dans sa musique, sans être un épigone) ; il part à Paris pour un stage à l'Ircam en 1992 et y reste 3 ans, ce qui lui permet de se faire connaître puis d'obtenir une bourse de l'Académie de France à Rome (1996) et de retourner dans son pays natal, tout en rencontrant divers compositeurs en Europe (sans influence marquante, sauf peut-être Helmut Lachenmann) ; en 2005, il reçoit une autre bourse (de la DAAD) et vit un an à Berlin, jusqu'à sa nomination comme professeur de composition au Conservatoire de Paris (à la Villette, toujours aujourd'hui, avec Gérard Pesson, Frédéric Durieux, Michaël Levinas, et, un temps, Yan Maresz) ; son esthétique, que l'on pourrait qualifier de musique du détournement, est différente et reconnaissable immédiatement ; il utilise des séquences ou objets simples (mais pas banaux) qu'il détourne et qu'il contraste par des motifs plus complexes (notamment dans les rythmes et les timbres), le contraste pouvant être polyphonique, mais pas seulement, le tout donnant une impression auditive instable (mais pas dérangeante), errante, un peu inquiète, donc à la fois audacieuse et rassurante ; sa musique ne donne pas l'impression d'une forte construction formelle (mais c'est faux), elle est dans la subtilité, dans le non-dit (en tout cas, le suggéré) ; le personnage est timide, intériorisé (rêveur), certainement anxieux-maîtrisé, tout en étant structuré et distancé, et bien sûr charmeur (comme certains Italiens savent l'être si bien)




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Studio di disabitudine" (2000, pour piano préparé, imprévisible ; Extrait-Vidéo) |

Reco-découverte… "Fado erratico" (2015, pour voix de femme, ensemble et électronique live)

Reco-approfondissement… Concerto pour alto (1995, pour alto et orchestre, hésitant et douloureux)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE STEFANO GERVASONI
légendeIralie2015/12/04. Création de "Prés", cycle complet pour piano (3 parties, réussie) au centre culturel Italien de Paris, le 3 Décembre 2015 ; publication d'une monographie par le musicolologue Suisse Philippe Albèra, aux Editions Contrechamps, intitulée Le parti pris des sons (Novembre, 2015) ; création de "Fado erratico", à Orléans, le 15 Mars 2015 (repris au festival Manifeste à Paris) ; création du quatuor à cordes n°3, le 21 Novembre 2014, en Autriche ; création de "Heur, Leurre, Lueur", pour violoncelle et orchestre, à la Scala de Milan, le 20 Janvier 2014 ; création de "Limbus Limbo", un opéra bouffe, à Musica de Strasbourg, le 24 Septembre 2012 ; création de "Froward", un septuor, le 27 Août 2011, à Weimar (Allemagne) ; création de "Horrido", pour ensemble vocal aux Wittener Tage, le 7 Mai 2011 ; création de "Prato prima presente" pour ensemble, à Monza, le 13 Juin 2009 ; création à Agora de "Com que voz", le 31 Mai 2008 (réussi) ; son site Internet (très pro) contient maintenant des liens vers des écoutes sur YouTube qu'il a sélectionnés. Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.stefanogervasoni.net


Actualisation de la page (hors actualités) : 4-Décembre-2015



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page