legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* JEAN-YVES BOSSEUR (1947 - 70 ans), France

ESQUISSE-PORTRAIT
Moderniste-Synthétique (tendance rythmique)

compositeur Français, aussi enseignant-pédagogue réputé et surtout musicologue-écrivain (ses écrits sur les compositeurs et la scène contemporaine, marqués d'une forte personnalité et par l'engagement, font référence tout en étant en partie subjectifs) ; il étudie la composition à la Rheinische Musikschule de Cologne (Allemagne), tout en poursuivant un cursus universitaire (doctorat en philosophie esthétique) ; à partir de 1969, il commence sa carrière par un poste au CNRS (jusqu'au grade de directeur de recherche), comme Hugues Dufourt, et, à son tour, il enseigne, notamment au Conservatoire de Bordeaux (et l'esthétique à l'Université de Paris-Sorbonne), jusqu'à la retraite ; au début, il est influencé par la nouveauté de l'électronique (via Henri Pousseur et Karlheinz Stockhausen), mais il n'a pas pour autant persisté beaucoup dans l'électroacoustique pure, ni d'ailleurs dans les formes ouvertes (2 domaines de prédilection de ces 2 monstres sacrés de l'avant-garde de Darmstadt) ; plutôt touche à tout (et éclectique dans ses goûts) il collabore (comme Pousseur) avec le romancier-essayiste Michel Butor, avec des cinéastes (comme Fernando Arrabal, pour la B.O.F. de «Viva la Muerte») et avec des peintres (comme Tom Phillips), et apprécie aussi d'être au carrefour des arts plastiques et de la musique ; signe de son ouverture et de son sens de l'opportunité, il a même créé une page FaceBook à https://fr-fr.facebook.com/jeanyves.bosseur ; il possède un sens de l'humour avéré (poussant jusqu'à l'ironie) ; son esthétique musicale est plutôt fusionnelle (mais certes pas conventionnelle), tout en étant singulière, surprenante et aventureuse dans la recherche des timbres et des rythmes, mais irrégulière




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Empreintes nocturnes" (1981, pour piano solo, aux rythmes complexes) |

Reco-découverte… "Hong-Kong Variations" (1989, pour flûte, clarinette, saxophone, tuba, violon, violoncelle, contrebasse)

Reco-approfondissement… "En Trio" (2005, pour piano, saxophone, alto, flûte)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE JEAN-YVES BOSSEUR
légendeFrance2017/07/21. Création de "Pour Jean-Louis Espilit", pour clavicorde, à Bordeaux, le 10 Avril 2010 ; ses compositions sont rares depuis les années 2000 ; son site Internet est bien suivi et au contenu documentaire riche (mais sans musique) ; l'écoute de sa musique (hélas pour lui, peu jouée en concert aujourd'hui), passe par la case payante des enregistrements, mis à part (nouveauté 2017) 5 pièces sur SoundCloud à https://soundcloud.com/user-246399949. Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.jeanyvesbosseur.fr


Actualisation de la page (hors actualités) : 11-Octobre-2015



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page