legend

XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Abrahamsen | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Aperghis | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Cerha | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Donatoni | Drouin | Dubugnon | Dufourt | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Filidei | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Hurel | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Maratka | Markeas | Martin | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Saunders | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Stroppa | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* MATHIAS SPAHLINGER (1944 - 73 ans), Allemagne

ESQUISSE-PORTRAIT
Inclassable-Extrêmiste

compositeur Allemand important, à la notoriété établie dans son pays, mais avec peu de concerts ailleurs (prononcer «chpalinngueur») ; son parcours est atypique car influencé par sa famille (son père est violoncelliste), une influence d'abord rejetée puis reprise par des enseignements en marge : dès 6 ans, il apprend la flûte à bec, la viole de gambe et le violoncelle, puis le piano en 1952 ; en 1959, il se tourne vers le Jazz et l'improvisation, et apprend le saxophone ; après une parenthèse de 3 ans (abandon de la scolarité, formation de typographe jusqu'en 1965), il vient à la composition avec Konrad Lechner, à Darmstadt, avant de se fixer à son tour, à partir de 1978, dans une carrière d'enseignant de la musique (théorie et composition) dans diverses villes d'Allemagne, jusqu'à sa retraite en 2009 ; aujourd'hui, il réside à Potsdam près de Berlin ; sa musique, plutôt difficile d'accès, est à part, sans ancrage d'école ni modèle (sauf la 2ème école de Vienne, mais sans esprit sériel, et sauf la musique ancienne et le Free Jazz), elle est libre, négativiste, déconstructiviste (de l'héritage), minimale et pointilliste (granulaire, avec beaucoup de blancs), souvent bruitiste, assez sèche et ascétique mais sans négliger la pureté et beauté sonores, toujours tendue (pour caricaturer elle serait une branche voisine, parallèle mais distincte de celle, concrète-instrumentale, de Helmut Lachenmann) ; à noter : une pièce expérimentale, "128 erfüllte Augenblicke" [128 clins d'œil accomplis] (1976), pour voix, clarinette et violoncelle, qui ne fait entendre en grande partie qu'une seule note, mêlée à des frottements ou à des souffles ; le personnage est, d'après des mélomanes Allemands, farouchement indépendant, solitaire et intransigeant, mais chaleureux ; pour l'anecdote (une coquetterie), les titres de presque toutes ses pièces, comme son nom et les items de son site web ne comporte aucune majuscule (des minuscules uniquement, une bizarrerie notamment en Allemand)




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Aussageverweigerung-Gegendarstellung" (1981, pour septuor divers) | "128 Erfüllte Augenblicke" (1976, pour soprano, clarinette et violoncelle, aléatoire avec impro) | "Éphémère" (1977, pour 3 percussions et piano, une étude de résonances ; Extrait-Vidéo) | "Rundweg" (2010, pour flûte, violon, violoncelle, extatique ; Extrait-Vidéo

Reco-découverte… "Extension" (1983, pour violon et piano préparé, ascétique-libre ; Extrait-Vidéo)

Reco-approfondissement… "Farben der Frühe" (1997-2005, pour 7 pianos dirigés, polyrythmique et radical ; Extrait-Vidéo)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE MATHIAS SPAHLINGER
légendeAllemagne2017/09/22. Création de "faux faux faux Bourdon", pour clarinette basse solo et percussion, guitare, piano, violoncelle, à Darmstadt (Allemagne), le 12 Août 2016 ; création de "Nachtstück mit Sonne", pour guitare à 10 cordes solo et clarinette, percussion, piano, violoncelle, le 14 Septembre 2015, à Oslo (Norvège) ; reprise de "Fugitive Beauté" pour petit ensemble (réussie), le 22 Mars 2012, à Paris, par l'Itinéraire ; très peu d'actualités (à notre connaissance) en France ; très rarement joué, sauf en Allemagne et lors d'un Spahlinger Fest à Chicago (USA) au cours duquel une bonne part de son catalogue a été jouée en Mars 2015, pendant 10 jours ; son site Internet personnel est à la fois en Allemand et en Anglais. Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): mathiasspahlinger.de


Actualisation de la page (hors actualités) : 22-Septembre-2017



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2018 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page