Concerts… ajout bienvenu [mail en bas de page], si musique après 1941 et > 80%, même format de données, avec date, lieu, heure, programme abrégé, lien, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères 

Abrahamsen | Adams | Adès | Amy | Andre | Aperghis | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Cerha | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Donatoni | Dufourt | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Filidei | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Hurel | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maratka | Maresz | Martin | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Saunders | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Stroppa | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* IVAN FEDELE (1953 - 68 ans), Italie

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Ivan Fedele [1953, Italie (Lecce) - ] (prononcer «fédélé», prénom officiel Rocco) étudie le piano avec Bruno Canino, l'harmonie et le contrepoint avec Renato Dionisi, et la composition avec Azio Corghi au Conservatoire de Milan, jusqu'en 1981 (et aussi, la philosophie à l'université, les mathématiques par filiation paternelle), avant de suivre les cours de Franco Donatoni à l'Accademia di Santa Cecilia à Rome (1982) ; il s'est à son tour tourné vers l'enseignement (Milan depuis 2007, Strasbourg, comme professeur de composition) ; depuis 2009, il est directeur artistique de l'Orchestre I Pomeriggi Musicali de Milan ; il s'est signalé par son action de soutien actif aux jeunes créateurs (dans une Italie désertique en fonds publics depuis les années 2000) ; il a été proche ami de Christophe Bertrand, comme de leurs côtés Pascal Dusapin et Philippe Hurel, mais au point d'écrire en plus une pièce en hommage au jeune compositeur juste disparu ("Quinze Bagatelles" pour trio avec piano, en 2011, avec son style spiralé, entrecoupées de déplorations) ; le personnage est avenant, timide (un peu gauche), à la fois solitaire et tribal, et farouchement convaincu. Site Internet spécialisé (en Italien) : www.ivanfedele.eu... Première œuvre significative : "Chiari" (1981, pour orchestre). Instrument pratiqué : piano.Moderniste-Synthétique. Ivan Fedele est un compositeur respecté, sa musique est séduisante, lumineuse, vocale (même sans voix), intelligente (au sens de particulièrement savante), temporelle (bien dans le temps de sa composition) et parie souvent sur des oppositions (frémissements-lents déroulés), ou des contradictions (assumées : cérébral-sensuel) et sur de brèves cellules en relation complexe ; la question en suspens (pas essentielle) est celle de la longévité potentielle de cette musique dont le langage n'est pas singulier (mainstream synthétique, ancré temporellement), mais le métier solide, l'ambition sincère et la musicalité évidente ; sa pièce "Capt-Actions" (2005), innove sur le plan technologique (dans le cadre de l'électronique en temps réel) par l'utilisation d'un nouveau système de «capteurs», capables de transmettre les données d'un geste instrumental (au sens littéral) à l'ordinateur et d'«interpréter» ce geste en temps réel selon les types de transformation du son conçus au préalable (idem pour "La Pierre et l'Étang", 2011).… Pièces emblématiques (sur un total élevé d'environ 180 en 2021, notamment concertantes, et y compris plusieurs opéras) : "Magic" (1985, pour quatuor de saxophones, en quasi-apesanteur), "Chord" (1989, pour 10 musiciens en opposition), "Epos" (1989, pour orchestre), Concerto pour piano et orchestre (1993, tout en résonance multipliée, réfractée, diffractée), "Richiamo" (1994, pour cuivres, percussions et électronique, spatialisés, une errance harmonique par appels-rappels), "Message" (2000, pour voix et petit ensemble), "Ali di Cantor" (2004, orchestre en 4 groupes spatialisés, pulsé), "Capt-actions" (pour quatuor à cordes, accordéon et électronique en temps réel, 2005), "Antigone" (2007, opéra d'après Sophocle, non écouté), "La Pierre et l'Étang" (2011, pour percussions, quatuor à cordes, ensemble de cordes et électronique live, foisonnant, ambitieux et original).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1989Epos (orchestre de 22 musiciens) [36 ans]Ensemble (grand). Un œuvre courte qui se déploie en de multiples petits tableaux (Décidé, avec élan ; Calme, avec allure flexible ; Adagio, mais un peu agité ; Lointain... ; Vif ; Rapide ; Majestueux et résonant) privés de césures (continus), quand b… … suite | … plus (portrait compositeur)18xxx++
1994Richiamo (cuivres, percussions et électronique) [41 ans]Chambre (2 cors, 2 trompettes, 2 trombones, 1 tuba, 2 percussionnistes, 1 dispositif électronique). Une pièce marquée par l'alliage de 7 cuivres, de 2 jeux de percussion (douce, avec 2 claviers et les deux groupes de percussions – marimbas, vibraphon… … suite | … plus (portrait compositeur)16xxx++++
2011La Pierre et l'Étang (percussionniste, ensemble et électronique) [58 ans]Concerto pour percussions et quatuor à cordes solistes, ensemble à cordes (une trentaine d'instrumentistes) et électronique (live, avec des capteurs de mouvements comme exploration du geste des solistes qui générent des sons électroniques, en plus de… … suite | … plus (portrait compositeur)30xxxxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le

M.A.J.-Actus :


* Conseil-découverte : |

* Conseil-approfondissement : |

 

Actualisation de la page (hors actualités) :

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page