Concerts… ajout bienvenu [mail en bas de page], si musique après 1941 et > 80%, même format de données, avec date, lieu, heure, programme abrégé, lien, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères 

Abrahamsen | Adams | Adès | Amy | Andre | Aperghis | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Cerha | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Donatoni | Dufourt | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Filidei | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Hurel | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maratka | Maresz | Martin | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Saunders | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Stroppa | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* ANDRÉ BOUCOURECHLIEV (1925 - 1997), France

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
André Boucourechliev [1925, Bulgarie (Sofia) - 1997, France (Paris), décédé à 72 ans] est d'origine Bulgare (il a étudié la composition à Sofia), mais il a émigré jeune (1949) en France pour suivre les cours à l'école normale de musique de Paris (boulevard Malesherbes, près de Monceau, alors dirigée par Alfred Cortot, aujourd'hui Conservatoire de Région) ; à son tour, il a enseigné au Conservatoire de Paris et à l'Université d'Aix-en-Provence (ses amis, élèves ou autres, le surnomment par jeu «Boucou») ; une personnalité hors des courants, davantage intéressée par la liberté et le sens du jeu laissés à l'interprète que par le sérialisme, et, passionné par l'analyse des autres compositeurs (remarquables biographies synthétiques de Beethoven, de Stravinsky et de Schumann) et aussi de littérature. Site Internet : www.boucourechliev.com... Première œuvre significative : "Grodek" (1963, pour soprano, flûte et 3 percussions). Instrument pratiqué : piano (concertiste).Moderniste-Aléatoire. André Boucourechliev est un musicien à part, peu prolifique, sa musique requiert une écoute attentive (librement sérielle ou non sérielle) ; son œuvre se caractérise souvent par une grande liberté laissée aux interprètes, notamment de disposer de séquences prédéfinies, les obligeant ainsi à une écoute réciproque intime (œuvre à la fois ouverte et modulaire, aussi dite mobile, donc faussement aléatoire, avec des points de ralliement d'ensemble pour les interprètes, un peu comme les improvisations des musiciens de Jazz) ; sa musique est subtile, allusive, souvent pour des pièces courtes ; son style est marqué par la force, l'urgence, parfois la sauvagerie, pour se tendre parfois jusqu'à l'extase, avec en outre une dimension d'intelligence ludique (à noter que ses partitions, parfois limitées à une page géante, affichent une esthétique graphique additionnelle), d'autres fois, le calme, la mélopée prennent le dessus, mais le désespoir n'est pas loin ; il a également beaucoup travaillé la voix et la flûte ; cependant ses intrusions dans l'électronique sont limitées à des modulations déformées lors de mixages sur bande magnétique au studio de Milan et au GRM à Paris (Thrène, 1974), mais sont vite abandonnées… Pièces emblématiques (sur un total limité à une trentaine) : "Musiques Nocturnes" (1966, pour clarinette, piano et harpe, nuit-mystère alanguie), la série des "Archipels I-IV" (1967-1970, pour pianos et/ou non percussions, sauf II, pour quatuor, un labyrinthe en carte marine), "Anarchipel" (1970, pour percussion, piano, clavecin, harpe, orgue, suite indissociable des Archipels), "Ombres" (1970, pour ensemble de 12 musiciens, délicat et subtil, où des extraits des quatuors de Beethoven forment le matériau (non écoutées en concert), "Faces" (1972, pour 2 orchestres), Concerto pour piano (1975, non écouté en concert), "Le Nom d'Œdipe" (1978, opéra dramatique), "Trois Fragments de Michel-Ange" (1996, pour soprano, flûte et piano, non écoutés en concert), ainsi que ses quatuors (notamment le n°3, 1994, et "Miroir II", 1989), essentiels, superbes, mais difficiles d'accès.

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1967Archipels - Anarchipels (ensembles instrumentaux de chambres variés) [42 ans]Cordes-Piano-Percussion. Des œuvres difficiles, presque ascétiques, car de poésie pure ; Archipel II (quatuor à cordes), I (pour 2 pianos, percussion optionnelle), IV (pour piano), III (percussions, piano), Anarchipel (percussion, piano, clavecin, ha… … suite | … plus (portrait compositeur)84xxxx++
1963Grodek (soprano, flûte, 3 percussions) [38 ans]Chambre (soprano, 3 percussionnistes et flûte). La pièce reprend des extraits d'un des derniers poèmes du Viennois Georg Trackl (au front comme «assistant aux médicaments» lors de la 1ère Guerre Mondiale), dépressif et le désespéré, comme une interro… … suite | … plus (portrait compositeur)8xxx+++
1996Trois Fragments de Michel-Ange (soprano, flûte et flûte en sol, piano) [71 ans]Chambre-Voix (soprano, flûte ou flûte en sol, piano). Dernière (courte) pièce du compositeur, lumineuse, d'après un court poème de 3 strophes en Italien, avec de fascinants entrelacs de chromatismes et de diatonismes ; toute la pièce set une douce et… … suite | … plus (portrait compositeur)8xxxx+++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 28 Juillet 1925

M.A.J.-Actus : 2020/04/26.
Mort le 12 Novembre 1997 ; reprise de "Musiques Nocturnes" (créées en 1966) pour clarinette, piano et harpe, à Paris le 11 Juin 2017 ; globalement peu joué aujourd'hui, sauf les reprises des "Archipels", plusieurs fois en 2006 et aussi le 27 Janvier 2009, à Lyon ; site Internet, graphiquement réussi (mais devenu obsolète). Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.boucourechliev.com

* Conseil-découverte : "Trois Fragments de Michel-Ange" (1996, pour soprano, flûte et piano) |

* Conseil-approfondissement : "Archipels I-IV" (1967-1970, pour pianos, cordes percussions) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 11-Avril-2020

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page