Concerts… ajout bienvenu [mail en bas de page], si musique après 1941 et > 80%, même format de données, avec date, lieu, heure, programme abrégé, lien, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères 

Abrahamsen | Adams | Adès | Amy | Andre | Aperghis | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Cerha | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Donatoni | Dufourt | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Filidei | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Hurel | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maratka | Maresz | Martin | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Saunders | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Stroppa | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* GEORGES APERGHIS (1945 - 75 ans), Grèce

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Georges Aperghis [1945, Grèce (Athènes) - ] (prononcer «apairguiss») est issu de parents Grecs artistes plasticiens, mais il émigre dès 18 ans à Paris, où il réside depuis lors ; il n'étudie pas la musique et la composition dans un conservatoire (c'est un autodidacte) même si dès son arrivée à Paris en 1963, il fréquente les cercles de musique concrète de Pierre Schaeffer et de Pierre Henry, et il fréquente et s'inspire de son compatriote Iannis Xenakis, tout en forgeant tôt (1970) son langage personnel et en se focalisant sur le gest théâtral dans sa musique (même de chambre), à l'instar de Giacinto Scelsi ou (également avec un zest d'humour) de Mauricio Kagel ; en 1976, il crée à Bagnolet, en région Parisienne, avec son émouse, la comédienne et actrice Édith Scob (1937-2019), l'Atelier de théâtre et musique (ATEM), qui rassemble musiciens, chanteurs, comédiens et plasticiens, consacré au théâtre musical ; comme son alter ego autodidacte, il a un peu de mal à musicalement se renouveler (tout en gardant ses fans) ; il est régulièrement compositeur en résidence, par exemple au conservatoire de Strasbourg et au Festival Musica (1996-1997), mais il n'enseigne pas de façon continue ; le personnage est combattif (pour les joutes oratoires, mais sans obstruction), opportuniste, malin, secondaire (affectionne la subitilité), veut faire différent (parfois avec un pied de nez, mais sans provocation tendance) et il est solidement apprécié des instrumentistes (qu'il sait mettre dans sa poche)... Première œuvre significative : " Kryptogramma" (1972, pour 6 percussionnistes, envoûtant). Instrument pratiqué : chef d'orchestre.Moderniste-Indépendant (tendance théâtrale). Georges Aperghis est un compositeur notoire qui a marqué la création musicale par ses pièces pour voix parlando théâtralisées ; d'ailleurs, même ses pièces sans voix ont une dimension théâtrale (spatialisation, mouvement de instrumentistes, gestuelle, etc.) et ses parents sont eux-mêmes ; il compose et il vit en France (notamment en région Parisienne) depuis lors ; en 1976, il fonde l'Atelier Théâtre et Musique , avec lesquels il crée plusieurs pièces instrumentales d'ensemble et de théâtre musical ; après de courts débuts sériels, son esthétique devient progressiste (moderniste bon teint), avec tonalité libre et dissonances mais peu d'atonalité, librement issu de la génération précédente, globalement plutôt accessible ; dans sa musique il y a souvent une touche humoristique (distanciée, qui séduit la nomenclatura Parisienne), mais il y a aussi bien plus (ses partitions dénotent une réelle réflexion savante et un approfondissement artistique, loin de la superficialité de cette nomenclatura)… Pièces emblématiques : "Récitations" (1978, pour voix seule, dialectique, innovant), "Je vous Dis que je suis Mort (1979, opéra de chambre), "Les Sept Crimes de l'Amour (1979, pour soprano, clarinette et percussion, sexiste-humoristique), "A bout de Bras" (1989, pour clarinette et hautbois, narquois), "L'Origine des Espèces" (1993, pour sextuor, théâtre musical pour 5 voix variées de femmes et violoncelle solo, un peu mysogine), "Commentaires" (1996, théâtre musical pour 2 comédiens, 1 baryton, violoncelle, piano et alto), "Die Hamletmaschine" (2000, pour chœur, ensemble, soprano, barytons, alto et 1 percussionniste, oratorio, avec fatum Shakespearien), "Wölfli Kantata" (2006, pour chœur mixte et ensemble vocal de 6 solistes, fou et pulsionnel), "Contretemps" (2006, pour soprano et ensemble, ludique combat illusoire), "Happiness Daily" (2009, pour soprano, mezzo-soprano et ensemble, fusionnel et empathique).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1982Récitations (voix solo) [37 ans]Voix (sans accompagnement instrumental). Une œuvre unique (et incomparable), fascinante, pour soprano solo (ou autre voix) qui explore, en chantant, tous les affects, toutes les expressions humaines, comme la colère, la gaieté, l'ironie, la plainte, … … suite | … plus (portrait compositeur)38xxx++
2006Contretemps (soprano et ensemble) [61 ans]Voix-Ensemble (2 flûtes, hautbois, 2 clarinette, basson, saxophone, cor, trompette, trombone, 2 percussionnistes, accordéon, 2 pianos, 2 violons, 2 altos, 2 violoncelles, 1 contrebasse). La pièce, emblématique de son style, commence par de courts app… … suite | … plus (portrait compositeur)29xxxx++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 23 Décembre 1945

M.A.J.-Actus : 2020/04/26.
Création de "Création Merry go round" pour accordéon solo, le 9 Février 2020, à Stuttgart (Allemagne) ; création du Concerto pour accordéon et orchestre, à Munich (Allemagne), le 26 Février 2016 ; création Française de "Le Soldat inconnu", pour baryton et ensemble, le 12 Novembre 2014, à Paris-Villette ; création de "Luna Park", le 8 Juin 2011, pour Agora à Paris (en deçà, mais beau spectacle) ; reprise des célèbres "Récitations" le 3 octobre 2010, au Parlement de Bretagne, à Rennes ; création à Agora, de "Happy end, le petit Poucet", le 14 Juin 2008 ; en 2006, "Contretemps" pour soprano et ensemble, création à Salzburg et "Wölfli Kantata", création Française à Musica ; également un blog à "http://georgesaperghis.blogspot.com", mais les dernières nouvelles datent de Janvier 2014 (sur le site web, il y a maitenant des extraits musicaux et le site est bien suivi et complet). Site Internet personnel (avec extraits musicaux): www.aperghis.com* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Luna Park" (2011, spectacle musical pour voix et ensemble ; Extrait-Vidéo) | "Die Hamletmaschine" (1986, pour soprano et ensemble, typique de son esthétique, mais chanté ; Extrait-Vidéo)

* Conseil-découverte : "Récitations" (1982, pour soprano solo ; Extrait-Vidéo) |

* Conseil-approfondissement : "Machinations" (2000, spectacle musical pour 4 femmes et ordinateur) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 11-Avril-2020

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page