Concerts… ajout bienvenu [mail en bas de page], si musique après 1941 et > 80%, même format de données, avec date, lieu, heure, programme abrégé, lien, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères 

Abrahamsen | Adams | Adès | Amy | Andre | Aperghis | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Cerha | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Donatoni | Dufourt | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Filidei | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Hurel | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maratka | Maresz | Martin | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Saunders | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Stroppa | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* AARON COPLAND (1900 - 1990), USA

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Aaron Copland [1900, USA (Brooklyn) - 1990, USA (North Tarrytown, New York), décédé à 90 ans] (prononcer «coplande») est né dans une famille d'émigrés Russes, étudie, en 1921-1924, le piano avec Ricardo Viñes au Conservatoire Américain de Fontainebleau et la composition avec Nadia Boulanger ; ses compositions renommées sont une synthèse du Jazz, du ragtime et des musiques folkloriques vernaculaires (cow-boy) ; sur le tard, il se convertit au dodécaphonisme (un sérialisme restreint) sans résultat marquant (sauf "Connotations"). Site Internet : www.aaroncopland.com... Premières œuvres significatives : Symphonie pour orgue et orchestre (n°1, 1925, monumentale, révisée sans orgue an tant que n°1, en 1928). Instrument pratiqué : piano.Progressiste-National. Aaron Copland est un compositeur national au sens plein du terme (comme Bartók pour la Hongrie), car sa musique est d'essence folklorique (première introduction de chants de cow-boys et de cantiques de quakers) et respire les grands horizons de l'Ouest Américain (force, rudesse, emportement, mais aussi poésie, nature) ; ses compositions sont en nombre limité, conséquence de ses multiples activités : chef d'orchestre, pianiste-concertiste et pédagogue ; son style, hérité de Ives, du premier Stravinsky et de Milhaud, est descriptif (lyrique, post-romantique, rythmé) et tonal (mais sans conservatisme, pour l'époque), avec une dose limitée de dodécaphonisme et la volonté de séduire le plus grand nombre… Pièces emblématiques (sur un total d'environ 40) : avant période contemporaine, Trio "Vitebsk" (1929, pour piano, violon, violoncelle, d'après un chant Juif, très dramatique et harmonique), Piano Variations (1930, pour piano), Short Symphonie (n°2, 1933, pour grand orchestre), "Billy the Kid" (1938, pour orchestre, ballet), "El Salon Mexico" (1938, pour orchestre, folklorisant), puis pour la période Contemporaine (sans discontinuité), "Rodeo" (1942, pour orchestre, ballet), "Appalachian Springs" (1944, pour orchestre, un tube paysagiste), "Variations on a shaker Melody" (1944), Symphonie n°3 (1946, pour orchestre, réutilisant le thème de sa "Fanfare for the Common Man", un autre tube national, mais avec une harmonie différente), Concerto pour clarinette et orchestre à cordes (1950, avec harpe et piano solos, jazzy), "Twelve Poems of Emily Dickson" (1950), et, (dodécaphoniques), "Connotations" (1962, pour orchestre) et "Inscape" (1967, pour orchestre, hybride, avec un retour partiel au tonal lyrique).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1944Appalachian Springs (orchestre) [44 ans]Orchestre (grand). Un poème symphonique (pour un ballet) en un seul mouvement, entièrement paisible, qui s'ouvre en douceur, puis devient dansant, prend l'air des grands espaces avec majesté, vit la nature au plus près ; c'est le dernier des 3 ballet… … suite | … plus (portrait compositeur)28xxxx+++++
1942Rodéo (orchestre) [42 ans]Orchestre (petit, bois par 2, voire grand). Au menu cinémascope et technicolor ; c'est le second de la trilogie des ballets du compositeur, mais à la différence de "Billy the Kid" tragique, c'est une comédie (la mégère apprivoisée dans le style des c… … suite | … plus (portrait compositeur)25xx+++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 14 Novembre 1900

M.A.J.-Actus : 2020/07/06.
Mort le 2 Décembre 1990 ; reprise de "Vitebsk", pour piano, violon et violoncelle, le 2 Décembre 2018, à Radio France (Paris) ; rares concerts en France, sauf pour "Appalachian Spring"… dommage ; reprise de "Fanfare for the Common Man", le 22 Mars 2010, à la Cité Universitaire ; récent site Internet personnel créé par Vivian Perlis (merci), riche et bien suivi . Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.aaroncopland.com* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… Concerto pour clarinette (1950, concerto pour orchestre a cordes avec harpe et piano, élégiaque ; Extrait-Vidéo) | Trio "Vitebsk" (1929, pour piano, violon, violoncelle, surdramatique, énigmatique ; Extrait-Vidéo)

* Conseil-découverte : "Appalachian Springs" (1944, pour orchestre) |

* Conseil-approfondissement : "Rodeo" (1942, pour orchestre) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 9-Avril-2020

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page