HUSH, HUSH ! Festival Manifeste-Ircam, du 30 Mai au 22 Juin 2024 ; 5ème festival Ensemble(s), du 18 au 22 Septembre 2024 (début résa en Aout) ; Festival Présence 2025 (Février), focus Olga Neuwirth ; reprise réussie à Paris le 26 Avril de 'Art of Metal III' pièce phare du 21ième siècle de Robin (Alain Billard après 15 ans a conservé toute sa sauvagerie de la création ) ; beaucoup de compositeurs abandonnent leur site Internet personnel, en 2023 et 2024, dommage ; centenaire en Janvier de Nono totalement occultè, heureusement, celui de Boulez en 2025 promet beaucoup.

Concerts… ajout bienvenu [@mail en bas], si musique > 80% après 1941, pays Francophone, même format de données, avec lien-concert, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères +++
2024-06-22 - Sa (21.00) | Paris_Centre_Pompidou | Intercontemporain_ensemble_Ulysse_ensemble | Jarrell (Chambre Echos), Ligeti (Mysteries), Steen-Andersen (Chambered), Reyes (Diwata) - …+++

Abrahamsen | Adams | Adès | Amy | Andre | Aperghis | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Cerha | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Donatoni | Dufourt | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Filidei | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Hurel | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maratka | Maresz | Martin | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Poppe | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Saunders | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Stroppa | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* FRIEDRICH CERHA (1926 - 2023), Autriche

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Friedrich Cerha [1926, Autriche (Vienne) - 2023, Autriche (Vienne)] (prononcer «tsèrrhhâ», en roulant le 'r' et en soufflant le 'h' et se rappeler son petit prénom 'Fritz') étudie la composition avec Alfred Uhl, le violon avec Vasa Prihoda, et la philosophie et la philologie Germanique à Vienne ; de 1956 à 1959, il participe au cours d'été de Darmstadt ; c'est un personnage important de la vie musicale (si active par rapport à la France) en Autriche et il devient un pédagogue respecté à la Hochschule für Musik (le Conservatoire de Vienne) de 1969 jusqu'à sa retraite en 1988 ; il est fondateur de l'ensemble de musique contemporaine «Die Reihe» [La Série], à Vienne ; il termine en 1979 l'orchestration de l'opéra inachevé "Lulu" d'Alban Berg (acte III), créé ensuite par Pierre Boulez, comme chef d'orchestre ; c'est un ami personnel fidèle de György Ligeti (il a intégré le statisme musical, mais leurs influences sont réciproques) ; c'est un artiste pluriel (aussi peintre) ; le personnage est avenant, à l'écoute vraie, un peu distrait. Site Internet : www.friedrich-cerha.com... Première œuvre significative : "Relazioni fragili [Fragiles Correspondances]" (1960, bruitiste, avant la mode). Instrument pratiqué : violon, orchestre (chef).Moderniste-Postsériel (tendance modérée). Friedrich Cerha est un compositeur et chef d'orchestre Autrichien respecté, idole dans son pays, un des plus mélomane de la planète (insuffisamment joué en France) ; de la même génération que Pierre Boulez, il utilise la technique sérielle, mais ne s'est que modérement associé à l'avant-garde de Darmstadt (il est davantage un héritier de Berg) ; compositeur visionnaire, il a mêlé le post-sérialisme aux longues phrases et à la couleur (Klang) ; sa musique, raisonablement atonale, sonne toujours personnelle, est immédiatement reconnaissable par son statisme qui avance et par ses couleurs propres (fragiles ou instables, avec un usage marqué de toutes sortes de percussions), souvent en agrégats (voire clusters), alliant séduction et modernité (un cas rare pour sa génération), et beaucoup de métier ; sa musique est distinguée, subtile, savante, allant de soi (le meilleur comparateur dans l'approche, pas dans l'écoute, pourrait être l'Américain Eliott Carter), avec un côté caméléon dû à sa prolificité, parfois manquant de singularité dans le paysage encombré des créateurs d'aujourd'hui… Pièces emblématiques (sur un total d'au moins 180, globalement de haute tenue, y compris 2 opéras, avec nombre de pièces chambristes et plus récemment de concertos): "Spiegel I-VII" (1963, pour grand orchestre et bande, incontournable), "Impulse" (1996, pour orchestre, dynamique), "Fünf Stücke [5 Pièces]" (2000, pour trio, clarinette, violoncelle et piano, brillant chambrisme), "Neun Bagatellen" [Neuf Bagatelles] (2008, pour trio à cordes, hédonistes et mélistes), "Nacht [Nuit]" (2013, pour orchestre, mystérieux et intimiste), Quintette (2010, pour hautbois et cordes, ), Concerto pour percussion et orchestre (2008, polymorphe).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1963Spiegel I-VII (grand orchestre et bande) [37 ans]Très grand Orchestre (bois par 4 ou 5, 12 percussionnistes). Littéralement «miroir» (à multiples facettes), ce cycle monumental en 7 parties par sa durée, par ses effectifs, notamment les percussions énormes, par la bande magnétique (en superposition… … suite | … plus (portrait compositeur)93xxxx+++
2008Neun Bagatellen (trio à cordes) [82 ans]Cordes (violon, alto, violoncelle). Une forme d'apogée de musique de chambre que n'aurait pas renié le Viennois d'adoption Johannes Brahms ; le mélisme des 3 instruments touche d'emblée, malgré les formes ultracourtes, sans développement ; un bijou d… … suite | … plus (portrait compositeur)13xxx+++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 17 Février 1926

M.A.J.-Actus : 2023/03/11.
Mort le 14 Février 2023 ; disparu à presque 97 ans ; vu son âge vénérable aujourd'hui, il ne compose plus depuis des années ; très fêté en Autriche et Allemagne en l'année 2011 pour ses 85 ans (presque rien en France, sauf à Pleyel le 31 Octobre 2011, pour une création Française) ; note : le site Internet personnel, auparavant à www.friedrich-cerha.com, a changé d'URL (Anglais et Allemand) et s'est réduit sans actus. Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): de.karstenwitt.com/friedrich-cerha* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Nacht [Nuit]" (2013, pour orchestre, mystérieux et intimiste ; Extrait-Vidéo) | Concerto pour percussion et orchestre (2008, polymorphe ; Extrait-Vidéo)

* Conseil-découverte : "Spiegel I-VII" (1963, pour grand orchestre et bande) |

* Conseil-approfondissement : "Neun Bagatellen" [Neuf Bagatelles] (2008, pour trio à cordes) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 11-Mars-2023

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2024 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page