XXL-SCOPE ESQUISSES (liste-compos-étendue) : Le XXL-SCOPE (intro ICI) inclut des compositeurs vivants ou morts après 2000 pour lesquels l'auteur n'a pas encore pu sélectionner au moins 2 pièces de valeurs écoutées en concert (il y a aussi quelques rares compositeurs morts prématurément avant 2000 qui sont reconnus comme importants internationalement, mais peu joués en France et sans aucune pièce, pour l'instant, déterminante écoutée en concert… le XXL-SCOPE comprend un portrait rapide du compositeur, de son esthétique musicale (etc.), son actualité récente (créations, concerts en France), et surtout 3 séries de recommandations d'écoutes de pièces, en priorité écoutables sur YouTube, (1) des pièces d'accès facile relativement à son catalogue (curiosité instinctive), (2) une pièce pour la découverte, après un premier intérêt marqué, (3) une pièce pour l'approfondissement (sauf si compositeur trop jeune, ou au catalogue trop limité ou peu joué en France). Attention, les liens YouTube peuvent souvent devenir caducs sans préavis… merci de les signaler (ou tout autre commentaires et suggestions) à directement. Pour comparaison, la page d'accès aux compositeurs sélectionnés avec des pièces analysées est ICI

Aa | Adámek | Agobet | Anderson | Andriessen | Bacri | Baird | Ballif | Bancquart | Barry | Bec | Beffa | Benzecry | Béranger | Bianchi | Billone | Blank | Blondeau | Bolcom | Bonilla | Bonnet | Borowski | Borrel | Bosseur | Bryars | Bussotti | Campion | Campo | Canat de Chizy | Cardew | Cattaneo | Cendo | Chauris | Chin | Chion | Combier | Corigliano | Criton | Czernowin | Daugherty | Davies | Dean | Di Tucci | Drouin | Dubugnon | Durand | Eckardt | Edwards | Eimermacher | Fafchamps | Fineberg | Finnissy | Finzi | Florentz | Fox | Francesconi | Fuente | Fujikura | Furrer | Ge | Gervasoni | Giraud | Globokar | Goehr | Goubaïdoulina | Grätzer | Hakola | Halffter | Hartke | Haussmann | Hersant | Hervé | Höller | Hosokawa | Hudry | Ibarra | Illés | Jarrell | Jodlowski | Kantcheli | Kernis | Kiyama | Knussen | Koch | Kyburz | Lacaze | Lanza | Larcher | Lazkano | Lenot | Leroux | Lévy | Mâche | Machuel | MacMillan | Magrané | Malec | Markeas | Matalon | Méfano | Mikalsen | Mitterer | Moravec | Moss | Mulsant | Mundry | Narboni | Neuwirth | Nørgard | Nyman | Parmerud | Parra | Pattar | Pauset | Petitgirard | Pintscher | Poppe | Radigue | Rautavaara | Reimann | Reverdy | Rivas | Roche | Schwartz | Sculthorpe | Sighicelli | Singier | Sinnhuber | Sørensen | Spahlinger | Staud | Steen-Andersen | Strasnoy | Stroé | Taïra | Tavener | Turnage | Vasks | Verunelli | Widmann | Xu | Zanési | Zavaro |



* SOFIA GOUBAÏDOULINA (1931 - 90 ans), Russie

ESQUISSE-PORTRAIT
Progressiste-Nationale (tendance spiritualité)

compositrice Russe d'ascendance mi-Tatare, mi-Slave (son père d'origine Juive Polonaise), reconnue internationalement, à l'esthétique rituelle, extatique, marquée par la mystique religieuse et la philosophie Orientale ; elle étudie la musique (piano) et la composition à Kazan (capitale des Tatares) puis au Conservatoire de Moscou, en 1954, soit un an après la mort de Staline (dans une ambiance politique encore très contrainte, ce qui la pousse à gagner sa vie en écrivant d'abord des B.O.F. pour le cinéma) ; en 1975, elle co-fonde l'ensemble Astrea qui improvise sur des instruments rares (païens ou rituels), en provenance de Russie, du Caucase, et de l'Asie voisine ; en 1979, son nom est inscrit sur une liste noire de l'Union des Compositeurs ; en 1986, à la faveur de la Perestroïka, elle est autorisée à voyager plus largenent hors d'Union Soviétique, en parallèle à une reconnaissance Internationale croissante (comme d'autres artistes Russes, par exemple Rostropovitch) ; elle émigre puis s'établit en Allemagne en 1992 ; elle s'est fait connaître du public mélomane par des pièces qui revisitent la musique ancienne avec une vraie dévotion pour Johann Sebastian Bach (par exemple le bel "Offertorium" ou "La Passion selon Saint Jean") ou Joseph Haydn (avec "Les 7 dernières Paroles"), mais son catalogue est vaste (et inégal) ; en tout cas, sa musique, loin des courants modernistes expérimentaux, sans être néo-quelquechose, est marquée par la sensibilité, l'expressivité instinctive-primale (Slave, jusqu'au sentimentalisme parfois) et l'attachement à la mélodie (parfois dissonante), la contemplation jusqu'à l'extase (lenteur-indécision) ; son style est marqué par la stase, la rareté de la polyphonie, du contrepoint, ou de la verticalité (à l'opposé de Bach, davantage comme Arvo Pärt, mais de façon moins extrême), donc par la linéarité, et souvent par une tonalité de basse profonde, par des contrastes permanents (y compris dans les titres des pièces), par l'alternance de climats distincts et par la symétrie symbolique (encore une fois, très Slaves) ; comme beaucoup de compositeurs Russophones, son nom peut être différemment orthographié (d'après les lettres cyrilliques Russes) en Gubaidulina ou en Sophia, selon les pays ; elle a la particularité d'être de vraiment petite taille ; elle figure parmi les très rares compositeurs encore vivants qui a pu toucher un large public, au-delà des mélomanes traditionnels, grâce à plusieurs tubes et elle a fait connaître aux publics occidentaux un instrument traditionnel Russe, le bayan (un petit accordéon)




ESQUISSE-SÉLECTION
* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Sept Dernières Paroles" (1982, pour violoncelle, accordéon-bayan et cordes, austère, avec un beau canon) | "Le Cantique du Soleil" (1998, pour violoncelle, choeur de chambre et percussion ; Extrait-Vidéo) | Concerto pour alto et orchestre (1997 ; Extrait-Vidéo); "Lamento" (1977, pour tuba et piano, extatique ; Extrait-Vidéo) | "Hommage à T. S. Eliot" (1987, pour soprano et octuor, profond et statique ; Extrait-Vidéo) |

Reco-découverte… Concerto pour violon "Offertorium" (1981, extatique, partant de l'"Offrande musicale" de Bach ; Extrait-Vidéo)

Reco-approfondissement… Symphonie "Stimmen... Verstummen"(1986, en 12 mouvements ; Extrait-Vidéo)




PHOTOPAYSACTUALITÉS DE SOFIA GOUBAÏDOULINA
légendeRussie2021/02/13. Reprise de "Hommage à T.S. Eliot" (pour soprano et 8 instrumentistes), à Paris (Maison de la Radio, virtuel), le 8 Novembre 2020 ; création de "Pilgrims [Pélerins], pour violon, contrebasse, piano et 2 percussionnistes, le 1er Mars 2015, à Chicago (USA) ; création de "Warum?" pour flûte, clarinette et orchestre à cordes, le 22 Juillet 2014, à Forli (Italie) ; création de "Labyrinth", pour 12 violoncelles, le 30 Août 2011, à Lucerne (Suisse) ; peu d'actualités à notre connaissance en France ; a été largement fêtée en 2011 pour ses 80 ans ; pas de site personnel, dommage (seul, celui de son éditeur Schirmer donne quelques informations) ; ses amis devraient créer un site Internet (au moins trilingue)


Actualisation de la page (hors actualités) : 13-Février-2021



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page