legend

THIERRY PÉCOU ET LES SACRIFIÉES

Voici en toute modestie quelques regards liés à l'actualité, sans le recul de la Base de données, ni l'objectivité actualisée des Informations brutes… mais sans partialité.

9 Janvier 2016 Relevé d'Apprenti n°21 5 Janvier 2016… mort à presque 91 ans du compositeur et entrepreneur phare de la Musique Contemporaine, Pierre Boulez
27 Décembre 2014 Relevé d'Apprenti n°20 Novembre 2013-2014, une année faste pour Gérard Grisey, sans prétexte d'anniversaire
4 Juin 2013 Relevé d'Apprenti n°19 La mort de Henri Dutilleux, à 97 ans, un classique du moment, entre temporel et intemporel
19 Mai 2013 Relevé d'Apprenti n°18 Dans moins d'un mois, c'est le centenaire de la naissance de Maurice Ohana… et à ce jour seul un colloque et quelques concerts l'ont fêté
28 Décembre 2012 Relevé d'Apprenti n°17 Décès attendu d'un des très rares compositeurs de sa génération à avoir pleinement intégré l'informatique musicale, Jonathan Harvey
7 Mars 2011 Relevé d'Apprenti n°16 Création ambitieuse de "La Métamorphose", opéra de chambre de Michaël Levinas, d'après Kafka
22 Février 2011 Éditorial n°3 Vive la diversité et la coopération Web 2.0, à bas la notoriété concentrée
26 Septembre 2010 Relevé d'Apprenti n°15 Décès absurde et consternant d'un compositeur météore presque trentenaire, Christophe Bertrand
27 Octobre 2009 Relevé d'Apprenti n°14 Dix CD de référence pour la décennie 2000-2009, selon J.-P. Derrien et D. Jameux… et des contrepoints !
23 Juin 2009 Relevé d'Apprenti n°13 Création scénique de "Pastorale" de Gérard Pesson : un spectacle complet
28 Avril 2009 Relevé d'Apprenti n°12 Concert monographique de Frédéric Pattar (musique de chambre) : une expressivité surprenante
10 Octobre 2008 Relevé d'Apprenti n°11 Révélation surprise d'un jeune compositeur Scandinave à Présences Paris, Jan Erik Mikalsen
25 Septembre 2008 Relevé d'Apprenti n°10 Décès d'un compositeur micro-tonal extrême, Horatiu Radulescu
18 Septembre 2008 Relevé d'Apprenti n°9 Décès d'un compositeur indépendant, sérieux et provocateur, Mauricio Kagel
15 Juillet 2008 Relevé d'Apprenti n°8 La découverte approfondie du très original et saturateur Frank Bedrossian, avec 3 concerts 2E2M
26 Janvier 2008 Relevé d'Apprenti n°7 "Les Sacrifiées", opéra de chambre de Thierry Pécou, ou l'engagement citoyen
16 Décembre 2007 Relevé d'Apprenti n°6 La Musique Contemporaine en 100 disques, un nouveau livre
5 Décembre 2007 Relevé d'Apprenti n°5 Décès brusque d'un compositeur phare, Karlheinz Stockhausen
22 Septembre 2007 Relevé d'Apprenti n°4 Création Française de "Neither", pseudo-opéra de Morton Feldman de 1977
23 Juin 2007 Relevé d'Apprenti n°3 "Wagner dream", opéra de Jonathan Harvey… pour le répertoire ?
12 Mai 2007 Éditorial n°2 La vraie faiblesse congénitale de la Musique Contemporaine, le «share of voice».
8 Mars 2007 Relevé d'Apprenti n°2 Thomas Adès et Présence 2007
15 Novembre 2006 Relevé d'Apprenti n°1 L'opéra de chambre et "Faustus" de Pascal Dusapin
24 Octobre 2006 Éditorial n°1 Ouverture officielle du site Web Musiquecontemporaine.info

Relevé d'Apprenti n°7: 26 Janvier 2008... " Les Sacrifiées", opéra de chambre en 3 actes de Thierry Pécou, pour un engagement citoyen fort, au Théâtre Silvia Monfort

Thierry Pécou, le compositeur contemporain à l'œuvre la plus coloriste, à la musique ancrée dans l'extra-Européen, est connu pour sa timidité personnelle, mais cela ne l'empêche pas -tout au contraire- d'aborder pour son premier opéra un sujet courageux et douloureux (voire encore tabou dans notre pays), avec une prose volontaire et engagée : 3 femmes (alto, mezzo-soprano et colorature), 3 destins appartenant à 3 générations broyés par l'Histoire, par la violence extrême, par l'intolérance (Raïssa, violée par des soldats Français pendant la guerre d'Algérie, Leïla, la fille née de ce viol, qui s'auto-mutile pour ne pas enfanter, Saïda, recueillie par Leïla, jugée indécente -car trop libérée- et vitriolée par des intégristes Musulmans), en 3 époques de la barbarie Algérienne depuis la fin de la colonisation à la montée du fondamentalisme (début des années 60, 80 et 90).

Dramatiquement efficace et résolument actuel, le livret est adapté par Laurent Gaudé (prix Goncourt 2004 pour "Le Soleil des Scorta"), à partir de sa propre pièce (2004), et c'est la première bonne surprise : voilà une histoire intéressante de bout en bout avec un texte majeur (puissant, souvent cru, provocateur) tout en restant simple et percutant, avec ce qu'il faut d'évènements et de revirements pour assurer la force dramatique dans une ambiance de tragédie Grecque antique (la fatalité, la malédiction, l'intolérance), avec des contrastes pertinents (univers masculin et féminin, le premier souvent traité en blocs courts, droits, scandés, le second optant pour des lignes vocales plus souples, ondulantes, parfois ornées).

La seconde bonne (demie)-surprise vient de la musique, passionnante, souvent rituelle (bien sûr), toute de couleurs inouïes et sans exotisme «folkorique» (mis à part 2 épisodes voulus, pour vilipender la guerre et les 2 camps -en quasi collages- : un branle militaire très 18ème Français et une mélopée Arabe douce après la barbarie), avec des rythmes introuvables, des harmonies inventives (micro-intervalles, modalités), avec des moments de pure émotion (avec grâce, avec violence), avec un chant vrai, émouvant (alternant avec la déclamation), et... une ballade en fin de 2ème acte qui touche au sublime ! Tout cela, sans remplissage et... avec des moyens instrumentaux dérisoires (9 musiciens : flûte, hautbois, clarinette, trompette, trombone, violon, contrebasse, accordéon, percussion) qui font penser aux meilleurs opéras de chambre -également engagés- de Britten (comme "Le Tour d'Écrou") ou à "L’Histoire du Soldat" de Stravinsky.

Le revers de la médaille est que l'argent a manqué pour le projet, malgré toute la pensée, la volonté, l'intention insufflées, et c'était voyant dans les décors (un décor minimaliste de panneaux monocolores -constamment manipulés par les membres du chœur pendant les interludes- rehaussés de projections de vidéo et d'incrustations lumineuses, avec effet de masque ou de sang) et le choix des solistes femmes.

Bref un premier essai pour Thierry Pécou et une grande réussite (succès public) dans le genre opéra-drame pacifiste (mais sans message appuyé), revisité de façon moderne (et pas dans le genre anti-opéra ni le genre pastiche, fréquents). 
Que souhaiter de mieux pour le compositeur à l'avenir, si ce n'est une même sûreté dans le choix de prochains livrets, un peu plus d'ambition dans la difficulté technique des airs pour les solistes (et pour les aficionados, quelques morceaux de bravoure à 2 ou 3 chanteurs simultanés)... et surtout de l'argent (public) pour un casting de plus haut niveau (vocal), une mise en scène plus riche, et un orchestre plus conséquent, ... et une grande salle spécialisée. 
Thierry Pécou le mérite, et cet essai réussi prouve qu'il peut prendre le risque !

Jean Huber, 3 Février 2008


Addendum (Mars 2009) : la dernière suggestion, ici, a été entendue (elle devait être partagée par beaucoup d'autres, restons modeste !) : le compositeur a reçu la commande d'un opéra théâtre avec orchestre et effectifs significatifs, intitulé "Les Fortunes de la Vertu" sur un texte de Beaumarchais (la mère coupable) pour 2010 (à Rouen, puis... ?)

légende

Photo: © Musicologie.org



Actualisation : 13 Novembre 2016

TOP-12-VISITES : HISTOIRE | PERSPECTIVE | STYLES-ÉCOLES | ÉDITORIAUX-ÉCHOS | ŒUVRES-BBD | GUIDE-EXPRESS | COMPOSITEURS-INTRO | PLUS-BDD | ACTUALITÉS-CRÉATIONS-REPRISES | GLOSSAIRE | VIDÉOS-EXEMPLES | FAQ |



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page